Marchés français ouverture 5 h 42 min
  • Dow Jones

    30 273,87
    -42,45 (-0,14 %)
     
  • Nasdaq

    11 148,64
    -27,77 (-0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 292,62
    +172,12 (+0,63 %)
     
  • EUR/USD

    0,9920
    +0,0035 (+0,36 %)
     
  • HANG SENG

    18 087,97
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    20 470,18
    -66,20 (-0,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    461,21
    +2,81 (+0,61 %)
     
  • S&P 500

    3 783,28
    -7,65 (-0,20 %)
     

Ces drones fabriquent une tour en 3D

Dans un article publié dans la revue Nature, des chercheurs britanniques et suisses ont créé un mini essaim de drones capables d’imprimer des structures en 3D. Ils se sont inspirés de la manière dont les abeilles ou les guêpes coopèrent pour construire leur nid.

Les drones fonctionnent de manière autonome et coordonnée, avec un superviseur humain qui intervient uniquement en cas de problème. Certains sont équipés d’une tête d’impression, tandis que d’autres sont équipés de capteurs pour évaluer la précision de l’impression et s’assurer que les différentes couches sont parfaitement alignées. La tête d’impression peut également être ajustée afin de compenser les mouvements du drone, ce qui permet d’atteindre une précision de l’ordre de cinq millimètres.

Regardez des drones imprimer des structures en 3D. Vidéo en anglais, activez la traduction automatique des sous-titres. © Nature

Imprimer des bâtiments sans échafaudage ni structure géante

Les chercheurs ont créé plusieurs matériaux à base de ciment adaptés à l’impression en 3D. Les drones sont parvenus à imprimer un premier cylindre, à base d’un mélange de ciment visqueux, de 18 centimètres de hauteur et composé de 28 couches, ainsi qu’un second cylindre de 2,05 mètres de hauteur, composé de 72 couches d’une mousse isolante. Ils ont aussi équipé les drones de lumière pour simuler en time lapse la construction d’une structure bien plus grande.

Cette technique pourrait à terme être utilisée pour construire ou réparer des bâtiments. Avec les méthodes actuelles d’impression 3D de bâtiments, l’imprimante doit être plus grande que la structure produite. Avec les drones, il n’y a pas de limites. Ils pourraient notamment être utilisés pour les sites de construction difficiles d’accès, comme en montagne, ou encore pour reconstruire le haut d’une tour sans avoir besoin d’échafaudage.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura