La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 810,01
    -211,39 (-1,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Ce drone « silencieux » à propulsion ionique franchit une nouvelle étape

La livraison par drone est confrontée à un obstacle de taille : les nuisances sonores. La plupart des modèles sont des quadricoptères qui génèrent beaucoup de bruit, ce qui pourrait rapidement devenir problématique dans des quartiers résidentiels calmes. C’est la raison principale pour laquelle la société Undefined Technologies travaille sur un drone cargo « silencieux » à propulsion ionique.

Le constructeur vient de publier une vidéo de son troisième vol d’essai. La technologie, qui est mise en avant comme étant silencieuse, est encore loin du compte. Toutefois, le Silent Ventus produit désormais un bruit inférieur à 75 décibels, contre 90 décibels lors de son premier vol, et 85 décibels lors du deuxième. À noter que le constructeur ne précise pas à quelle distance la mesure du niveau sonore a été effectuée, ce qui rend difficile toute comparaison avec les quadricoptères… Il a également établi un nouveau record de durée, avec un vol de quatre minutes et demie, contre deux minutes et demi précédemment.

Troisième vol d’essai du drone à propulsion ionique Silent Ventus. © Undefined Technologies

Une apparence très différente des quadricoptères

À la place des rotors, le Silent Ventus est doté de grilles composées d’électrodes, qui créent des champs électriques. Ce procédé ionise les molécules de l’air, produisant une poussée suffisante pour faire décoller l’appareil. En mai dernier, le constructeur a présenté un rendu de ce à quoi devrait ressembler la version finale du drone, mais pour l’heure le prototype ressemble plus à un égouttoir à vaisselle…

Undefined Technologies attribue cette nouvelle performance à « des avancées dans la composition chimique des batteries qui peuvent fournir une densité énergétique plus élevée », sans toutefois donner de détails techniques. La firme compte bien faire descendre le niveau sonore de son prototype en dessous de 70 décibels d’ici la fin de l’année prochaine avec un temps de vol de 15 minutes. Elle vise une commercialisation de son...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura