Marchés français ouverture 1 h 43 min
  • Dow Jones

    32 196,66
    +466,36 (+1,47 %)
     
  • Nasdaq

    11 805,00
    +434,00 (+3,82 %)
     
  • Nikkei 225

    26 563,70
    +136,05 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,0408
    -0,0009 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    19 863,57
    -35,20 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    29 212,64
    +598,53 (+2,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    682,47
    +1,36 (+0,20 %)
     
  • S&P 500

    4 023,89
    +93,81 (+2,39 %)
     

Un drone de loisir ukrainien lâche une grenade DIY à travers le toit ouvrant d'un véhicule russe

La mort tombée du ciel. | Capture d'écran Strange Days Indeed via YouTube
La mort tombée du ciel. | Capture d'écran Strange Days Indeed via YouTube

L'actuelle guerre en Ukraine est sans doute celle qui aura le mieux mis en avant une récente transformation de la chose militaire. Grands comme le désormais légendaire Bayraktar TB-2, plus petits comme l'appareil-suicide américain Switchblade, les drones low cost sont désormais partout et, bien utilisés, il peuvent changer le cours de batailles entières.

Mais il y a low cost et low cost. Le TB-2 représente par exemple un coût unitaire de 5 millions de dollars: c'est moins cher qu'un Rafale, certes, mais ce n'est pas à la portée de tous les budgets militaires.

En revanche, les drones commerciaux et de loisir, notamment les omniprésents modèles de la très populaire marque chinoise DJI, ne coûtent que quelques centaines de dollars –et peuvent aussi faire quelques ravages sur les troupes ennemies.

L'Ukraine, dont le gouvernement a fait un appel au début du conflit à la population du pays pour qu'elle mette à la disposition de ses armées ses drones de loisir, en fait un usage aussi intensif qu'efficace, comme l'explique un article d'Ars Technica.

À lire aussiLa vidéo folle du raid spectaculaire des Su-27 ukrainiens sur Snake Island

«Les drones ont changé la manière dont on conduit une guerre», déclare au site américain Valerii Iakovenko, fondateur de la marque ukrainienne DroneUA. «Tout repose sur le renseignement, sur la collecte et le transfert de données sur les mouvements et les positions des troupes ennemies, sur les corrections des tirs d'artillerie. Les drones servent également à contrer les opération de sabotage, ou permettent la recherche et le sauvetage de soldats.»

Selon lui, les opérateurs ukrainiens sont dotés d'une force de 6.000 appareils de reconnaissance, bien aidés par l'installation en urgence par Elon Musk et sa firme Starlink d'une solide connexion satellitaire à internet un peu partout dans le pays.

D'autres...

Lire la suite sur korii.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles