La bourse ferme dans 8 h 14 min
  • CAC 40

    6 292,15
    +39,01 (+0,62 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 676,10
    +28,54 (+0,78 %)
     
  • Dow Jones

    31 928,62
    +48,38 (+0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0691
    -0,0047 (-0,44 %)
     
  • Gold future

    1 855,90
    -9,50 (-0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    27 901,23
    +230,49 (+0,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    664,25
    +8,42 (+1,28 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,62
    +0,85 (+0,77 %)
     
  • DAX

    13 919,75
    -255,65 (-1,80 %)
     
  • FTSE 100

    7 525,43
    +41,08 (+0,55 %)
     
  • Nasdaq

    11 264,45
    -270,83 (-2,35 %)
     
  • S&P 500

    3 941,48
    -32,27 (-0,81 %)
     
  • Nikkei 225

    26 677,80
    -70,34 (-0,26 %)
     
  • HANG SENG

    20 222,12
    +110,02 (+0,55 %)
     
  • GBP/USD

    1,2542
    +0,0010 (+0,08 %)
     

Drone Interceptor : le chasseur anti-drones

·2 min de lecture

Quel est le meilleur moyen de chasser un drone ? Avec un autre drone, bien sûr ! Un YouTubeur lituanien du nom d’Aleksey Zaitsevsky a publié sur sa chaîne une vidéo de son Drone Interceptor, spécifiquement conçu pour attraper d’autres drones.

L’appareil est décrit comme étant particulièrement puissant pour son poids et utilise des composants de drones de course, ce qui lui permet de se déplacer rapidement. Grâce à cet avantage, il peut décoller à toute vitesse et tourner autour d’un drone inconnu afin de l’identifier. Pour cela, il embarque une première caméra sur le côté afin de transmettre l’image de l’intrus.

Ce chasseur anti-drones est équipé de quatre rotors détachables qui entraînent un filet pour faire tomber la cible au sol. En anglais, activez la traduction automatique des sous-titres. © Aleksey Zaitsevsky

Un filet en Kevlar® pour piéger les autres drones

Toutefois, son créateur ne l’a pas uniquement imaginé pour pouvoir voler autour d’autres appareils, mais bel et bien pour les attraper. Grâce à une seconde caméra, orientée vers le haut, le Drone Interceptor peut se placer directement sous sa cible. L’opérateur déclenche alors l’attaque, et les quatre rotors se détachent puis foncent vers le drone ennemi. Ils déploient un filet en Kevlar® qui s’enroule autour de la cible et bloque ses rotors. Il tombe alors au sol.

Le corps du Drone Interceptor, qui n’a plus de rotors, ouvre un parachute pour freiner sa descente et émet un signal sonore afin d’être localisé plus facilement. L’appareil est réutilisable, et conçu pour être lancé directement depuis sa boîte. Aleksey Zaitsevsky a breveté son invention, mais n’a pas indiqué s’il compte la commercialiser. Un tel appareil pourrait être utile pour intercepter des drones amateurs qui survolent les aéroports et présentent un risque pour les avions, ainsi que pour capturer les drones ennemis en zone de guerre.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles