Marchés français ouverture 8 h 8 min
  • Dow Jones

    32 223,42
    +26,76 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 662,79
    -142,21 (-1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    26 547,05
    +119,40 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0436
    +0,0020 (+0,19 %)
     
  • HANG SENG

    19 950,21
    +51,44 (+0,26 %)
     
  • BTC-EUR

    28 838,26
    -1 254,56 (-4,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    667,04
    +424,36 (+174,87 %)
     
  • S&P 500

    4 008,01
    -15,88 (-0,39 %)
     

Drone et IA s'associent pour coacher les sportifs

·1 min de lecture

Dans quelques semaines, Jo-Wilfried Tsonga fera ses adieux au tennis professionnel, et ce sera à Roland-Garros. Bientôt retraité, l’ancien numéro 5 du tennis mondial a évidemment la tête pleine de projets, et l’un d’entre eux concerne l’entraînement du futur puisqu’il intègre l’utilisation d’un drone.

En partenariat avec le constructeur Parrot, le champion a présenté mercredi « le coach de demain, le coach 2.0 » comme il l’appelle au micro de Tribune Côte d'Azur. C’était au Musée national du Sport et dans le cadre du World Artificial Intelligence Cannes Festival. Cet entraîneur du futur prend la forme d’un drone qui filme tous les mouvements d’un joueur à l’entraînement. À l’aide d’une application, l’entraîneur et le joueur peuvent observer l’impact des balles dans la raquette, la gestuelle complète, mais aussi les déplacements sur le court. Le drone peut aussi enregistrer des données sur les conditions de jeu comme la vitesse du vent et la température.

Au-dessus, devant ou derrière le tennisman, le drone permet de filmer la gestuelle sous tous les angles, mais aussi de mesurer la puissance des frappes, ce que l'œil humain ne peut pas. © Département des Alpes-Maritimes
Au-dessus, devant ou derrière le tennisman, le drone permet de filmer la gestuelle sous tous les angles, mais aussi de mesurer la puissance des frappes, ce que l'œil humain ne peut pas. © Département des Alpes-Maritimes

Un drone autonome

À l’instar des caméras placées dans les salles de basket, autour des terrains de football ou encore dans des piscines, il s’agit d’améliorer les performances du sportif en tirant profit de cette mine d’informations : une balle mal centrée, une attaque de revers trop basse, une amplitude trop faible sur un coup droit… « Il s’agit d’aider les coaches à récolter des données très précises, qui peuvent être déterminantes dans la progression de nos jeunes joueurs et de joueurs plus confirmés », explique Tsonga, dont l’académie, située à Villeneuve-Loubet, profitera prochainement de cette nouveauté.

Ce dispositif exige-t-il la présence d’un pilote de drone, capable de placer l’appareil au bon endroit pour les prises de vues ? La réponse est « non » puisque le tennisman précise que le drone...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles