La bourse ferme dans 6 h 17 min
  • CAC 40

    6 662,43
    +49,67 (+0,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 119,37
    +30,07 (+0,74 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,03 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1888
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    1 809,70
    -7,50 (-0,41 %)
     
  • BTC-EUR

    33 236,37
    -2 252,82 (-6,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    961,88
    +11,98 (+1,26 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,14
    -0,81 (-1,10 %)
     
  • DAX

    15 595,02
    +50,63 (+0,33 %)
     
  • FTSE 100

    7 096,99
    +64,69 (+0,92 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,62 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 781,02
    +497,43 (+1,82 %)
     
  • HANG SENG

    26 235,80
    +274,77 (+1,06 %)
     
  • GBP/USD

    1,3920
    +0,0014 (+0,10 %)
     

Un drone caché dans un smartphone ? C'est pour bientôt !

·2 min de lecture

Il y a 20 ans naissait Futura, et il y a 20 ans, on ne parlait pas de smartphone, ni de drone… Aujourd’hui, il s’agit de deux produits phares, dont l’un des principaux attraits n’est pas de téléphoner, ou de voler, mais bien de filmer et de prendre des photos. Du côté de Vivo, on a décidé de combiner les deux univers avec un smartphone qui cache un véritable drone quadricoptère pour prendre des photos en hauteur.

Sans doute tout droit sortis de l’imaginaire d’un fan de James Bond ou de Mission Impossible, les croquis mis en ligne par LetsgoDigital montrent un drone qui vient se cacher sur la tranche supérieure du smartphone, et qui semble être disponible avec une simple pression. Selon les brevets, il comprend donc quatre hélices, trois capteurs infrarouges, deux caméras et sa propre batterie.

Le mini-drone vient se loger sur le dessus du smartphone, là où l'on trouve parfois un capteur photo. © LetsgoDigital
Le mini-drone vient se loger sur le dessus du smartphone, là où l'on trouve parfois un capteur photo. © LetsgoDigital

Deux caméras, trois capteurs infrarouges

L'une des caméras est orientée vers l'avant tandis que l'autre est orientée vers le haut. Les capteurs infrarouges permettront d’éviter les obstacles, et on imagine que tout cela est minuscule, et donc très fragile pour venir se loger dans un smartphone. Même le plus petit drone actuel est plus gros qu’un smartphone…

Sans oublier que l’utilisation d’un drone oblige à respecter une réglementation, et qu’il faudra sans doute se limiter à trois ou quatre mètres de hauteur pour en profiter. Ce n’est d’ailleurs pas certain que ces mini-hélices puissent l’amener bien haut. Ce qui est sûr, c’est qu’on peut déjà prendre des selfies avec des « dronies », des mini-drones conçus pour remplacer les perches à selfie. Pour que ce soit directement intégré dans un smartphone, rendez-vous peut-être dans 10 ou 20 ans…

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles