La bourse ferme dans 6 h 40 min
  • CAC 40

    5 381,92
    -77,70 (-1,42 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 476,35
    -60,03 (-1,70 %)
     
  • Dow Jones

    30 303,17
    -633,83 (-2,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,2112
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • Gold future

    1 838,00
    -6,90 (-0,37 %)
     
  • BTC-EUR

    25 924,34
    -203,03 (-0,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    631,95
    +4,29 (+0,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,29
    -0,56 (-1,06 %)
     
  • DAX

    13 329,89
    -290,57 (-2,13 %)
     
  • FTSE 100

    6 441,45
    -125,92 (-1,92 %)
     
  • Nasdaq

    13 270,60
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 750,77
    -98,85 (-2,57 %)
     
  • Nikkei 225

    28 197,42
    -437,79 (-1,53 %)
     
  • HANG SENG

    28 550,77
    -746,76 (-2,55 %)
     
  • GBP/USD

    1,3648
    -0,0043 (-0,32 %)
     

Un drone ambulance dédié à la livraison de médicaments et de matériel de santé

Louis Neveu, Journaliste

Livrer du matériel médical en urgence dans des zones isolées et difficiles d’accès reste problématique et très coûteux. Pour remplacer avantageusement les hélicoptères, les drones font souvent parler d’eux dans ces situations. Leur souci reste l’autonomie de vol dans le cas d’un drone multirotors capable de décoller verticalement. Et, pour un drone sous la forme d’une aile volante, la zone d’atterrissage doit être dégagée et suffisamment longue. Justement, le drone Avy combine ces deux capacités. Il peut décoller et se poser verticalement à l’aide de ses quatre rotors, puis évoluer à une vitesse de croisière de 70 km/h pendant une heure avec son aile et son hélice propulsive. Les voilures tournantes améliorent alors la portance.

Il est de surcroît totalement autonome et peut mener la mission pour laquelle il a été programmé tout seul. L'aéronef unique en son genre est issu d’un partenariat entre l’ESA, l’Université de Delft aux Pays-Bas, et Auterion, un système d’exploitation open source pour les drones destinés aux entreprises.

Elégant, fiable, autonome et utile

Ce drone d’une envergure de plus de 2,7 mètres et de 95 centimètres de long peut transporter une charge de plus de 1,5 kilogramme. Son poids maximum au décollage est de 10,5 kilogrammes.

Le drone a été conçu essentiellement pour les livraisons de matériel médical et notamment de médicaments, la sécurité publique, les opérations de conservation de la faune (comptage des animaux sauvages) et la cartographie. C’est d’ailleurs dans la savane africaine que le drone a pu réaliser ses vols de certification dans des conditions extrêmes. Pour le moment, l'appareil répond à la réglementation de l’Union européenne.

> Lire la suite sur Futura