La bourse ferme dans 4 h 29 min
  • CAC 40

    6 328,15
    +29,51 (+0,47 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 677,10
    +29,54 (+0,81 %)
     
  • Dow Jones

    32 120,28
    +191,66 (+0,60 %)
     
  • EUR/USD

    1,0718
    +0,0033 (+0,31 %)
     
  • Gold future

    1 842,20
    -4,10 (-0,22 %)
     
  • BTC-EUR

    27 182,36
    -742,23 (-2,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    638,28
    -32,72 (-4,88 %)
     
  • Pétrole WTI

    111,33
    +1,00 (+0,91 %)
     
  • DAX

    14 053,24
    +45,31 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 524,05
    +1,30 (+0,02 %)
     
  • Nasdaq

    11 434,74
    +170,29 (+1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 978,73
    +37,25 (+0,95 %)
     
  • Nikkei 225

    26 604,84
    -72,96 (-0,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 116,20
    -55,07 (-0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,2613
    +0,0034 (+0,27 %)
     

Voici le drone à propulsion ionique

Après l’Ion Drive du MIT, un avion propulsé par un dispositif électro-aérodynamique, voici la version drone à décollage vertical. Issu de la société Undefined Technologies basée en Floride aux États-Unis, et baptisé Silent Ventus pour le moment, le drone ressemble à une sorte d’égouttoir volant. Mais la société vient de présenter son design futur, à savoir une carrosserie posée sur cette structure.

Cette palette volante est dotée de deux grandes grilles superposées composées d’électrodes à haute tension. Elles se trouvent en opposition afin que l’air soit ionisé et accéléré vers le bas pour générer la poussée. Contrairement à l’avion, il faut beaucoup plus de poussée, et donc d’énergie, pour faire décoller et maintenir en l’air ce drone. Celui-ci a déjà réalisé deux vols d’essais. Un premier a duré 25 secondes et, durant le second, l’aéronef s’est maintenu en l’air durant plus de deux minutes et demie.

Durant ce vol expérimental, le sifflement aigu du système de propulsion électro-aérodynamique se fait entendre. © Undefined Technologies

Beaucoup de bruit pour un drone silencieux

Dans les deux cas, le drone a réalisé ses vols en intérieur, donc sans vent. La société vante aussi sa technologie baptisée Air Tantrum. Une technologie qui rendra l’appareil extrêmement silencieux selon la firme, d’où l’appellation Silent Ventus. Car ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de moteur qu’une propulsion ionique ne fait pas de bruit, loin de là. Lors de son premier vol, le drone générait un sifflement aigu d’environ 90 décibels.

Undefined Technologies compte réduire le volume sonore à 70 décibels. Un niveau qui reste à peu près aussi élevé que celui d’un drone quadrirotor semi-professionnel finalement. Néanmoins, pour le moment, malgré sa taille imposante, ce drone est extrêmement léger et il reste difficile de savoir s’il pourra un jour être capable d’emporter une charge utile pour venir concurrencer les drones multirotors.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles