La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 703,22
    -80,67 (-1,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 636,44
    -48,84 (-1,33 %)
     
  • Dow Jones

    31 040,75
    -361,26 (-1,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,2090
    -0,0096 (-0,79 %)
     
  • Gold future

    1 727,80
    -47,60 (-2,68 %)
     
  • BTC-EUR

    39 098,28
    -2 413,84 (-5,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    947,46
    +14,32 (+1,53 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,75
    -1,78 (-2,80 %)
     
  • DAX

    13 786,29
    -93,04 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    6 483,43
    -168,53 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    13 241,05
    +121,62 (+0,93 %)
     
  • S&P 500

    3 826,93
    -2,41 (-0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3954
    -0,0058 (-0,42 %)
     

Droits TV: l'appel d'offres de Ligue 1 vire à la farce

·2 min de lecture

L'opération de sauvetage du foot français a échoué. La Ligue de football professionnel n'a pas trouvé de diffuseurs après son appel d'offres, boudé par Canal + et beIN Sports.

Une journée autrefois magique où on ouvrait des enveloppes remplies de promesses sonnantes et trébuchantes. Sauf que cette fois-ci il n'y a pas eu de bonnes surprises le soir venu. L'appel d'offres mené par la Ligue de football professionnel (LFP) lundi 1er février, organisé en urgence, n'a pas trouvé preneur. "Les offres des candidats étaient inférieures aux prix de réserve, fin du match" selon Philippe Piat, le coprésident du syndicat des joueurs UNFP. Surtout Canal + et beIN Sports n'ont pas fait d'offres. Pas plus qu'Altice qui semble être revenu à une attitude bien plus prudente, après ses offres mirifiques pour la Ligue des champions, qu'il n'a pas réussi à rentabiliser. "A cause de la LFP, le foot français ne vaut plus rien, se lamente un acteur d'une chaîne de droit sportif qui souhaite rester anonyme. Pour n'importe quel diffuseur, quel que soit le lot, il se dit: comment je peux faire des revenus avec cela? La publicité et les abonnements sont compliqués en ce moment. Pourquoi payer plus que ce que je peux gagner en retour?"

Lire aussi

C'est peu ou prou ce que ce sont dit les acteurs qui ont participé à cet appel d'offres baroque, pour 80% des droits de la Ligue 1. Longtemps espéré et attendu, Amazon a bien répondu à certains lots. Comme Discovery, qui détient Eurosport, ou le Netflix du sport DAZN. Selon nos informations, aucun de ces 3 acteurs n'a répondu pour les principaux lots: le match du dimanche soir, et les autres rencontres de Ligue 1. Aucune offre n'était assez substantielle pour la LFP. "La ligue ne se rend pas compte qu'elle est dans un rapport de sens complètement défavorable, observe Pierre Maes, auteur de Le business des droits TV du foot (FYP Editions). La seule solution est la prise de conscience: il faut arriver à trouver un terrain d'entente avec Canal + même si les relations sont détériorées."

Faire revenir Canal à la raison

Pour trancher le noeud gordien, il faut faire revenir à la table des négociations le duo beIN Sports-Canal+. La [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi