La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 869,37
    +71,37 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    14 969,97
    -77,73 (-0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    30 240,06
    -8,75 (-0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,1703
    -0,0015 (-0,13 %)
     
  • HANG SENG

    24 208,78
    +16,62 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    36 731,25
    -715,26 (-1,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 062,43
    -39,09 (-3,55 %)
     
  • S&P 500

    4 443,11
    -12,37 (-0,28 %)
     

Droits TV: Canal+ devra bien diffuser et payer la Ligue 1

·2 min de lecture

Le tribunal de commerce de Nanterre a ordonné jeudi à Canal+ de payer et diffuser deux matches de Ligue 1 par journée dès samedi en vertu de son accord de sous-licence avec beIN Sports.

C'est un coup d'arrêt dans la guérilla judiciaire de Canal +. Vexé de l'arrivée en force d'Amazon, qui décroche 8 matchs sur 10 de Ligue 1 pour les 3 prochaines saisons sur Prime, Canal avait fait savoir . Un coup d'esbroufe qui a entraîné de multiples procédures entre la Ligue de football professionnel (LFP), Canal + mais également la chaîne beIN Sports qui avait initialement décroché les droits de retransmission de ces 2 rencontres par journée du lot 3, avant de les rétrocéder à la chaîne cryptée.

Cette décision était très attendue, la veille de la reprise de la Ligue 1 vendredi 6 août au soir. D'autant que le premier versement pour ses rencontres doit être versé ce jeudi 6 août. Le tribunal de commerce de Nanterre a ainsi ordonné jeudi à Canal+ de payer et diffuser deux matches de Ligue 1 par journée dès samedi en vertu de son accord de sous-licence avec beIN Sports, a-t-on appris de sources ayant connaissance du dossier.

Canal sommé de payer et diffuser

C'est donc bien Canal+ qui devra diffuser Troyes-Paris SG samedi et Metz-Lille dimanche, et s'acquitter de la facture de 68 millions d'euros TTC attendue par la Ligue jeudi, selon cette décision. La veille, le tribunal judiciaire de Paris avait ordonné à beIN Sports de s'assurer de la diffusion de ces rencontres aux côtés d'Amazon, mais le diffuseur qatari s'était retourné contre la chaîne cryptée, liée par un contrat qu'elle doit désormais honorer sous peine d'une astreinte d'un million d'euros par jour de retard, selon ces mêmes sources.

Même si cette décision ne règle pas définitivement ce dossier, aux multiples procédures judiciaires encore pendantes, le coup est rude pour Maxime Saada, président du directoire de Canal +. Au contraire, la stratégie de Vincent Labrune, le boss de la LFP en sort pour l'instant renforcée.

Appel de Canal

Canal+, contraint par la justice à payer et diffuser deux matches de Ligue 1 par journée, a annoncé jeudi son intention de faire appel de la décision du tribunal de commerce de N[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles