La bourse ferme dans 6 h 17 min
  • CAC 40

    6 435,52
    -134,67 (-2,05 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 048,07
    -82,77 (-2,00 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,42 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1714
    -0,0018 (-0,15 %)
     
  • Gold future

    1 757,10
    +5,70 (+0,33 %)
     
  • BTC-EUR

    38 504,59
    -2 987,03 (-7,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 126,62
    -98,91 (-8,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    -1,19 (-1,65 %)
     
  • DAX

    15 160,60
    -329,57 (-2,13 %)
     
  • FTSE 100

    6 861,64
    -102,00 (-1,46 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,93 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,75 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 099,14
    -821,62 (-3,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3676
    -0,0061 (-0,45 %)
     

Drogue, justice: les mesures chocs réclamées par les élus à Marseille contre les violences

·2 min de lecture

Alors que Marseille a vécu un week-end meurtrier, avec trois homicides dans différents règlements de comptes liés au trafic de drogue, les élus de la ville en appellent à l'aide exceptionnelle de l'Etat: parquet spécial, expérimentation de la dépénalisation, et enveloppe massive pour aider les écoles.

Trois meurtres en un seul week-end, des règlements de comptes qui s’enchaînent sur fond de trafics de drogue, Marseille vit une fin d’été particulièrement violente. Ce mardi midi 24 août, Eric Dupond-Moretti s'est rendu dans la cité phocéenne pour annoncer que, d’ici le mois de septembre, 11 magistrats supplémentaires seraient en service à Marseille, "Je suis extrêmement attentif à ce que les chefs de juridiction ont fait remonter. Ils souhaitent des magistrats supplémentaires (…) c'est favorablement que je répondrai à ces demandes car elles sont légitimes et nécessaires". Le garde des Sceaux attend également "dans les jours qui viennent" la remise d’un audit commandé en mars sur les besoins en personnel de la justice marseillaise suite à des alarmes lancées par les magistrats qui estiment les tribunaux marseillais asphyxiés par les affaires. C'était une forme de réponse à la demande exprimée hier lundi par le maire de la ville. Le socialiste estime en effet qu’il est désormais nécessaire de créer un parquet spécialement dédié aux trafics de drogue: "La procureure de la République fait ce qu’elle peut, mais elle n’a pas les moyens de taper fort. Il faut que l’État, et je pense qu’il en a conscience, prenne la mesure de ce qui est en train de se passer. On ne parle pas de deux ou trois adolescents qui courent avec des barrettes de shit dans les poches. On parle de trafics qui génèrent des millions d’euros de revenus tous les mois. On parle de gens qui se fournissent en armes lourdes sur Internet".

Déjà la semaine dernière, lors de la mort d’un adolescent de 14 ans tué par balles par un commando armé de kalachnikov, le maire avait appelé aux devoirs régaliens de l’Etat : "Ça doit s'arrêter, c'est à mon avis un des objectifs que doit poursuivre le ministère de l'Intérieur et je sais que le ministre de l'Intérieur y est sensible", a poursuivi Benoît Payan qui a souligné la nécessité de "démanteler les réseaux, lutter contre la criminalité, faire cesser le trafic d'ar[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles