La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    52 662,79
    -755,27 (-1,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

Les drôles de calculs de la France sur les Bornes de charge auto électrique

·2 min de lecture

Le plan stratégique "France 2030", détaillé mardi par Emmanuel Macron aidera, entre autres, au déploiement de bornes de charge de véhicules électriques. Le ministre des transports en compte plus de 700.000. Problème : on n'en trouve pas 50.000 sur nos routes !

En attendant le plan stratégique "France 2030", le réseau de bornes publiques de recharge automobiles français reste à la peine. Ce mercredi, dans un entretien à l’AFP, le ministre des transports a pourtant estimé que la situation était "satisfaisante". Il affirme que la France disposait de 400.000 bornes en début d'année et qu’elle en avait même plus de 700.000 au 1er aout. "On en aura un million en fin d'année [...] Et on aura équipé la totalité des aires de service d'ici la fin 2022" a-t-il même annoncé. Merveilleux, donc.

La réalité est tout autre. Seules 45.000 bornes, en fait, sont accessibles. Sur le plan européen, c'est pas mal. Ce chiffre situe même la France au troisième rang des pays en Europe pour son taux d’équipement (avec 20 % des points disponibles en Europe), selon l'Association des constructeurs automobiles européens (ACEA), derrière les Pays-bas, mais devant l’Allemagne. Mais cela reste largement insuffisant.

Un réseau peau de chagrin et des bornes mal entretenues

En France, seulement une aire d'autoroute sur deux (moins de 180) est équipée d’une prise de recharge rapide, pourtant indispensable pour envisager de long trajets. D'où viennent alors ces 700.000 points cités par le ministre ? Des milliers de prises et bornes d’usage privé, installées au domicile des Français ou au sein de certaines entreprises qui disposent d’un parc de véhicules électriques. Mais c'est un peu tricher, puisque ces points de charge, par définition, ne sont pas accessibles au public.

Lire aussi

C'est donc sur ces 45.000 bornes publiques que doivent se concentrer les efforts. Il était prévu de porter leur nombre à 100.000 d'ici la fin 2021. Mais c'est sans doute un peu présomptueux. D'autant que les bornes existantes ne donnent pas entièrement satisfaction. Mal réparties, mal entretenues, elles laissent certains automobilistes verts…de rage.

Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, concède que c'est un point où l’effort doit être accentué. "Pour[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles