Marchés français ouverture 8 h 53 min

Drôle de tech : le gadget ultime pour le joueur sur smartphone, un vendeur trop curieux et un « Meetic » pour les embouteillages

la rédaction de Futura

Notre rendez-vous hebdomadaire vous propose un regard décalé sur l'actualité des nouvelles technologies. Le parti pris est de vous divertir, de vous surprendre et de vous faire rêver... ou soupirer.

Une application de rencontre via… les plaques d’immatriculation

« Une jolie fille ou un joli garçon patiente dans les bouchons juste à ma droite. Si je veux lui parler, je n’ai aucun moyen de la (ou le) contacter. » Maintenant si, grâce à l’application de rencontre Carimmat, créée par Tristan Berguer. « Ce service manquait, confie-t-il à 20 minutes, en précisant que si on est piéton et que l’on n’a pas de plaque, on peut tout de même rechercher une personne ». Encore faut-il que la cible fasse partie des utilisateurs.

Le « Meetic » des bouchons. © Carimmat

Un employé d’Apple licencié pour s’être envoyé une photo intime d’une cliente

Quand cette cliente raconte sur Facebook qu’avant d’aller dans un Apple Store faire réparer l’écran de son téléphone, elle a supprimé des applications pouvant permettre d’accéder à ses réseaux sociaux ou ses informations bancaires, on se dit qu’elle avait été très précautionneuse. Pas assez malheureusement : renvoyée chez elle par un vendeur après manipulation du téléphone, afin de trouver une solution avec un autre interlocuteur, elle a eu la terrible surprise de voir que ledit vendeur avait pris le temps de s’envoyer sur son téléphone une de ses photos intimes. Il a depuis été licencié et une enquête de police aurait été diligentée.

Attention à ne pas laisser de photos intimes dans votre smartphone si vous le faites réparer. © Apple

Facebook lance une application pour créer des mèmes

Pour rester dans le coup et attirer des jeunes utilisateurs, Facebook lance régulièrement des applications test, avec plus ou moins de réussite. Difficile de prédire l’avenir de la dernière en date, un créateur de mèmes baptisé « Whale », qui offre à ses utilisateurs la possibilité de concevoir le sien rapidement et gratuitement avant de l’envoyer sur Facebook,...

> Lire la suite sur Futura