La bourse est fermée

Doxy.me abaisse les barrières de la télémédecine

Avec Doxy.me, le personnel soignant bénéficie d'une solution de télémédecine gratuite, sécurisée, conforme au RGPD et au PHIPA, et déployable en quelques minutes

Doxy.me, une solution de télémédecine gratuite et sécurisée, est prête pour répondre à une demande croissante pour un moyen simple et pratique permettant aux soignants de communiquer avec leurs patients à distance, avec la promesse d'améliorer le déroulement des soins de santé durant cette période difficile.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20200318005498/fr/

Doxy.me patient point of view. (Photo: Business Wire)

La plupart des produits logiciels de télémédecine nécessitent un long cycle de ventes, avec formation, évaluation juridique et installation de logiciel et de matériel. Ce processus peut prendre des semaines, voire des mois entiers. Doxy.me a été conçu pour être facile à installer et à utiliser. Aucune application ne doit être téléchargée et les patients n'ont pas besoin de créer de compte. Le processus est automatisé, ce qui permet aux soignants de commencer en quelques minutes à travailler à distance. Cette approche signifie que Doxy.me convient parfaitement pour gérer la demande urgente pour une solution de télémédecine durant l'épidémie de coronavirus.

"Nous avons constaté une hausse spectaculaire du nombre d'utilisateurs au cours de la semaine dernière, et nous prévoyons que ce chiffre doublera toutes les 24h. Nous sommes heureux d'être en position de changer la donne grâce à notre technologie", déclare Brandon Welch, fondateur de Doxy.me. "Nous pensons que chaque personne devrait avoir accès à la télémédecine, et nous nous engageons à aider les soignants et les professionnels du secteur à garder la population en sécurité et en bonne santé."

En incorporant les procédés cliniques standard à la conception de Doxy.me, comme l'admission des patients et une salle d'attente, les soignants et leurs patients se retrouvent dans un cadre qui leur est familier. Pour démarrer une visite en télémédecine, les patients n'ont qu'à cliquer sur le lien Doxy.me de leur docteur à partir d'un ordinateur standard.

"Doxy.me est doté d'une connexion pair à pair cryptée entre le soignant et le patient, ce qui signifie que l'infrastructure du serveur ne pourra pas être saturée en raison d'un volume vidéo élevé. Nous pouvons ainsi assurer une mise à échelle illimitée et proposer une solution gratuite au personnel soignant", souligne Dylan Turner, responsable opérationnel chez Doxy.me.

"Doxy.me est facile à installer et à utiliser, et son option tarifaire est totalement transparente. Cela signifie que mon cabinet privé peut détecter les éventuels cas de coronavirus et répondre aux questions des patients qui ont peur de venir en personne. J'ai pu installer et déployer une solution de télémédecine du jour au lendemain", déclare Jessica Baker, Baker Family Medical Associates.

À propos de Doxy.me

Créé par Brandon Welch, MS, PhD, et basé à Salt Lake City, dans l'Utah, et à Charleston, en Caroline du Sud, Doxy.me offre une solution simplifiée et abordable permettant au personnel de santé de soigner les patients où qu'ils se trouvent, y compris dans les zones rurales et mal desservies. Doxy.me fournit aux patients une expérience clinique virtuelle qui s'inspire fortement du modèle traditionnel de consultation. La société emploie des protocoles dernier cri en matière de sécurité et de cryptage, ce qui garantit la conformité de Doxy.me avec les exigences HIPAA, RGPD, PHIPA et HITECH. La solution fonctionne sur les appareils mobiles (Safari/Chrome) et la plupart des navigateurs de bureau. La société propose également une version Doxy.me sous licence comportant des fonctionnalités supplémentaires et des options de personnalisation.

Pour de plus amples renseignements sur Doxy.me et sur la télémédecine, veuillez consulter Doxy.me.

Pour plus d'informations sur le COVID-19, rendez-vous sur la page de l'Organisation mondiale de la santé.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20200318005498/fr/

Contacts

Liz Savery
Liz@Doxy.me
917-805-4581