La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    23 963,10
    -310,80 (-1,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

Dow Jones, Nasdaq… : “le rebond de la Bourse des Etats-Unis risque de ne pas durer”

Alors qu’il évoluait encore à 35 il y a quelques jours, le VIX (volatilité sur le SP500) s’est un peu détendu ces derniers jours pour retomber à 28, c’est-à-dire une zone qui ne marque ni un stress intense, ni une détente majeure. Le rebond des indices (actions) s’est fait en parallèle d’un repli des cours de matières premières et notamment du pétrole. L’indice Bloomberg des matières premières, indice qui inclut l’énergie, les métaux mais également les matières premières agricoles, s’est replié de 13% depuis son pic de début juin, permettant au passage une détente des taux (rendements des obligations d’Etat, NDLR) américains.

Cette détente a permis aux indices mondiaux, et notamment aux indices américains, de souffler un peu et d'entamer un rebond. En effet, une partie de la nervosité des marchés actions s’est faite depuis plusieurs mois sur l’envolée des prix (inflation), obligeant les banques centrales à durcir le ton. La Fed a récemment procédé à sa plus forte hausse de taux depuis 1994 (0,75% d’un coup), alors que l’inflation américaine s’affichait au plus haut depuis le début des années 80.

Donc tout ce qui va dans le sens d’une détente des prix, notamment si cette détente arrive par les matières premières, est bienvenu dans la situation actuelle et c’est cette situation que tentent d’exploiter certains investisseurs à court terme, déclenchant ainsi le rebond des indices actions depuis quelques jours.

Même si ce dernier rebond a une certaine amplitude, il n’offre toutefois (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Roundup : la Cour suprême américaine rejette une nouvelle requête de Bayer (Monsanto)
Netflix : la publicité arrive mais certains tarifs vont baisser
PHOTOS. Dans les coulisses du pâté Hénaff et de sa recette secrète
Le bitcoin (BTC) se stabilise, le rebond jusqu’où ? Le conseil Bourse
Le constructeur des Maisons Phénix risque de sombrer

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles