Marchés français ouverture 6 h 55 min
  • Dow Jones

    34 077,63
    -123,04 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    13 914,77
    -137,58 (-0,98 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,2048
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    46 047,26
    -1 180,59 (-2,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 250,91
    -48,05 (-3,70 %)
     
  • S&P 500

    4 163,26
    -22,21 (-0,53 %)
     

Doubs : il pense échanger avec la chanteuse Alizée et se fait extorquer 15 000 euros

·2 min de lecture
Doubs : il pense échanger avec la chanteuse Alizée et se fait extorquer 15 000 euros

Des escrocs qui se faisaient passer pour la chanteuse Alizée ont extorqué 15 000 euros à un homme originaire du Doubs. Cet dernier, pensant échanger avec la star, a été dupé.

"C'est pas ma faute à moi", chantait Alizée au début des années 2000 dans son tube Moi… Lolita. Elle ne croyait pas si bien dire vingt ans plus tard puisque la chanteuse corse voit, ces derniers jours, son nom associé à une sombre affaire d’arnaque bien malgré elle. Des escrocs ont profité de la crédulité de l’un de ses admirateurs pour lui soutirer la somme de 15 000 euros, relatent nos confrères de L’Est Républicain.

En 2020, un habitant du Doubs est contacté par une personne se faisant passer pour la chanteuse Alizée. En réalité, il s’agit de "brouteurs", des professionnels de l’escroquerie sentimentale basés le plus souvent en Afrique. Leur technique ? Contacter des hommes et des femmes seuls et vulnérables via les réseaux sociaux pour leur extorquer le maximum d’argent plus tard.

Dans le cas présent, les cyber-escrocs ont repéré leur victime via les pages Facebook consacrées à Alizée. Ils l’ont ensuite contacté et entamé une discussion en se faisant passer pour l’ancienne gagnante de Danse avec les Stars.

VIDÉO - Commerce en ligne : les arnaques fleurissent sur des sites de "dropshipping"

La famille veut alerter Alizée

"Notre frère est vulnérable. Il a une forme d’intelligence, mais il est très naïf et sort peu. C’est une âme sensible et discrète, avec une vie sentimentale peu développée", explique la soeur de la victime à L’Est Républicain. "Quelqu’un s’est fait passer pour la vraie Alizée en créant un faux compte et l’a contacté. Ils ont poursuivi la discussion par WhatsApp. À partir de là, s’est créé un amour virtuel entre mon frère et cette Alizée, qui a fini par lui faire croire qu’elle avait besoin d’argent", ajoute-t-elle.

Le "brouteur" lui a alors réclamé de l’argent en prétextant vouloir rapatrier un héritage de plus de 4 millions d’euros depuis l’Afrique. Habiles et habitués à manipuler leurs victimes, les escrocs créent deux sites internet pour que leur mensonge soit le plus crédible. Heureusement, les proches de la victime sont intervenus à temps pour limiter les dégâts. Pour éviter que de telles histoires se reproduisent et alerter le plus de monde possible, la famille lance un appel solennel à l’artiste de 36 ans : "Il n’y a qu’Alizée qui pourrait nous aider à mettre fin à ça".

Ce contenu peut également vous intéresser :