La bourse ferme dans 5 h 32 min
  • CAC 40

    6 637,98
    -1,54 (-0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 142,29
    -1,23 (-0,03 %)
     
  • Dow Jones

    34 299,33
    -94,42 (-0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,2126
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • Gold future

    1 861,50
    +5,10 (+0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    32 990,54
    -276,55 (-0,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    993,39
    -17,22 (-1,70 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,33
    +0,21 (+0,29 %)
     
  • DAX

    15 684,49
    -45,03 (-0,29 %)
     
  • FTSE 100

    7 177,29
    +4,81 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    14 072,86
    -101,29 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 246,59
    -8,56 (-0,20 %)
     
  • Nikkei 225

    29 291,01
    -150,29 (-0,51 %)
     
  • HANG SENG

    28 436,84
    -201,69 (-0,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,4115
    +0,0033 (+0,23 %)
     

Double homicide des Cévennes : le suspect toujours recherché par les gendarmes et le GIGN

·1 min de lecture

Les gendarmes poursuivaient mercredi leurs recherches dans les Cévennes, autour du village des Plantiers, où un jeune homme de 29 ans est suspecté d'avoir tué son patron et un collègue dans une scierie mardi, avant de prendre la fuite dans la forêt. C'est une traque très compliquée qui continue, alors que le GIGN a été appelé en renfort et que le plan Epervier a déclenché des rondes d'hélicoptères qui ont eu lieu jusqu'à tard mardi soir. Les 259 habitants des Plantier ont quant à eux été priés de rester confinés chez eux. L'accès au village était ainsi toujours barré par la gendarmerie mercredi.

Périmètre délimité par des cartographes

Ce qui inquiète les autorités, c'est que le suspect de 29 ans est un tireur confirmé. L'homme est membre d'un club de tir sportif, légalement détenteur de plusieurs armes, même si l'on ne sait pas précisément avec quel arsenal il s'est aventuré dans les bois. Il est également chasseur et connaît très bien les vastes forêts de zones escarpées du parc naturel des Cévennes. Autant de données qui rendent cette traque très périlleuse.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

"Un binôme de cartographes (basés à Montpellier) aide à réaliser le quadrillage d'un terrain vaste, que continuent à survoler hélicos et drones", a déclaré à la presse un porte-parole de la gendarmerie, qui souligne qu'il "reste néanmoins difficile de débusquer quelqu'un dans un secteur qu'il connaît par cœur, avec de multiples possibilités de caches&quo...


Lire la suite sur Europe1