La bourse ferme dans 5 h 59 min
  • CAC 40

    6 614,45
    -16,70 (-0,25 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 112,08
    -10,35 (-0,25 %)
     
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,1943
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    1 784,10
    +7,40 (+0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    28 723,33
    +622,71 (+2,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    821,56
    +34,94 (+4,44 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,08
    -0,22 (-0,30 %)
     
  • DAX

    15 543,99
    -45,24 (-0,29 %)
     
  • FTSE 100

    7 115,00
    +5,03 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 288,22
    +405,76 (+1,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3913
    -0,0008 (-0,06 %)
     

Dossier formation: 50 formations professionnelles pour rebondir

·2 min de lecture

ÉPISODE 1. Confinement, télétravail, chômage partiel… Se former pour se reconvertir, gagner en compétences ou en responsabilité est le meilleur antidote à la crise. Conseils et sélection.

C'est une transformation profonde qui est à l'œuvre. Malgré une conjoncture très incertaine et l'inquiétude générée par la pandémie, les Français sont aujourd'hui convaincus que la formation est un puissant antidote pour affronter les aléas. Comme si le Covid-19 avait fait sauter des verrous. « Nous traversons une crise majeure, on aurait pu s'attendre à un repli sur soi, sur son emploi, ses acquis , constatait Julie Gaillot, directrice du pôle Society de l'institut d'études CSA, le 15 février, lors d'une conférence organisée par l'agence publique Centre Inffo. Mais pas du tout, cela donne au contraire de l'allant aux actifs pour se former. » Selon le Baromètre de la formation professionnelle, présenté ce jour-là, une écrasante majorité de Français considère même qu'il s'agit d'une opportunité de s'améliorer dans sa pratique professionnelle (90 %), d'une chance pour évoluer professionnellement (89 %), mais aussi d'une nécessité afin de préserver son employabilité (88 %). Des convictions renforcées par l'évolution rapide des métiers. « L'obligation d'acquérir de nouvelles compétences est cruciale dans un contexte d'agilité accrue », résume Julie Gaillot.

Cet engouement est particulièrement marqué chez les cadres, souvent les mieux formés, et les 25-34 ans, pourtant fraîchement diplômés. Ils forment la garde montante des « serial learners » , prêts à s'adapter en permanence. Encore faut-il pouvoir s'y retrouver parmi une offre foisonnante et pas toujours lisible. « Nous ne sommes pas au rendez-vous , reconnaît Patrice Guézou, le directeur général de Centre Inffo. Il y a un service public de l'information à construire avec les branches professionnelles et les différents acteurs. » Précisément, l'objectif de ce dossier est de présenter un panel parmi les meilleurs MBA pour accéder des postes de direction, mais aussi des mastères spécialisés dans des secteurs économiques en tension, et des certifications, ciblées et courtes, afin de sécuriser son poste, ou de donner une [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles