La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 946,99
    -491,27 (-1,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 181,54
    -343,01 (-2,98 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0524
    -0,0062 (-0,59 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • BTC-EUR

    19 336,95
    -647,07 (-3,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    441,05
    -9,01 (-2,00 %)
     
  • S&P 500

    3 821,55
    -78,56 (-2,01 %)
     

Un, dos, tres, La Casa de Papel... Comment l'Espagne a conquis le monde avec ses séries

Ebullition à Madrid, où les studios tournent à plein shows et fictions planétaires. Une porte d'entrée européenne pour les plateformes de streaming, à qui le pays déroule le tapis rouge. Mais fort de ses succès, il entend reprendre la main.

Silencio grabando! Silence, on tourne. Ce 20 avril, la ruche Mediapro Studio s'active à La Moraleja, quartier aisé prisé des footballeurs au nord de Madrid. Ici, le géant espagnol côtoie les studios de l'italien Media-set, le siège de l'opérateur Telefonica et une myriade de petites sociétés de production. A l'étage de direction, les statuettes s'alignent: Rose d'or de Monte Carlo, Emmy américains… nommé aux Oscars, le dernier blockbuster maison, El Buen Patron, de Fernando León de Aranoa, avec Javier Bardem, a raflé six Goyas espagnols en février et quatre Platina Awards, festival ibéro-américain, début mai.

Explosion des tournages

Au rez-de-chaussée, dédale de plateaux, la saison des tournages bat son plein: à gauche, les répétitions d'Enred@d@s, divertissement autour de vidéos sur les réseaux sociaux, lancé début mai sur la télé publique RTVE. A droite, le double plateau des quotidiennes phares de la chaîne privée Sexta: Zapeando, ersatz de feu Nulle part ailleurs, et El Intermedio, un late night show - 17 ans au compteur! Mais le clou du spectacle est au bout du couloir: le décor d'Un paso adelante Next, Fame espagnol narrant la vie de jeunes espoirs dans la meilleure école des arts du spectacle. Un re-boot de la série Un paso adelante (UPA), née en 2002 sur Antena 3, avec notamment Monica Cruz, sœur de Penélope. Un carton mondial surtout: diffusée en France sous le nom d'Un, dos, tres (M6, Téva, Salto), la série s'est vendue dans toute l'Europe et en Amérique latine.

Mediapro n'est pas le seul à jouer les conquistadors. Depuis 2015, la fabrique de contenus espagnole explose. Selon Pate, syndicat des producteurs indépendants, le nombre de fictions produites a doublé en cinq ans - on en comptait 75 en 2020. L'avenir serait tout aussi rose: l'industrie du divertissement et des médias va croître de 5,3% par an en Espagne d'ici à 2025, contre 5% en moyenne ailleurs, dixit le dernier baromètre de PwC, référence du métier. Elle pèserait alors 32 milliards d'euros. De [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles