La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 792,67
    -323,73 (-0,92 %)
     
  • Nasdaq

    14 780,53
    +19,24 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    27 584,08
    -57,75 (-0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1843
    -0,0025 (-0,21 %)
     
  • HANG SENG

    26 426,55
    +231,73 (+0,88 %)
     
  • BTC-EUR

    33 600,30
    +959,89 (+2,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    977,06
    +50,30 (+5,43 %)
     
  • S&P 500

    4 402,66
    -20,49 (-0,46 %)
     

Dos d’âne illégaux : une expérimentation démontre leur dangerosité

·1 min de lecture

Tous les automobilistes en croisent plusieurs fois par jour sur leur trajet. Les ralentisseurs ont été mis en place à l’origine pour inciter les conducteurs à lever le pied dans les zones urbaines et ainsi améliorer la sécurité routière. Selon la Ligue de défense des conducteurs, la France compte environ 450.000 ralentisseurs sur ses routes. Problème : la grande majorité d’entre eux ne respecteraient pas la réglementation française, qui date de 1994.

Trop hauts, trop longs, ces “dos d’âne” illégaux engendrent des dommages sur les véhicules. Et ils auraient aussi un impact négatif sur la pollution sonore et atmosphérique. Pour le démonter, la Ligue de défense des conducteurs a mené sa propre expérience en faisant construire deux ralentisseurs sur un parcours d’essai : un à la taille réglementaire de 10 cm de hauteur, l’autre non conforme et haut de 25 cm, comme on peut en trouver dans certaines agglomérations, selon l’association.

Les tests ont été menés avec deux véhicules parmi les plus vendus en France : une Renault Clio (citadine) et un Peugeot 3008 (SUV compact). Et sans surprise, les résultats ne sont pas flatteurs. L’association a enregistré une surconsommation de carburant de 26 à 28% après passage du dos d’âne illégal. En cause : la nécessité de freiner davantage pour le franchir (15 km/h durant le test, contre 25 km/h pour un ralentisseur jugé légal), et donc d’accélérer davantage par la suite. “Cela représente un surcoût énergétique et des émissions de CO2 supplémentaires (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Royaume-Uni : Nissan veut implanter une nouvelle "giga-usine" de batteries pour les voitures électriques
Une Ford Escort de Lady Di vendue aux enchères à un musée
Les astuces à connaître pour faire une belle affaire en achetant une voiture
Yvelines : une déviation tourne au pugilat entre deux communes
Europcar décline une offre d'achat de Volkswagen, jugeant le prix trop bas

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles