Publicité
Marchés français ouverture 8 h 38 min
  • Dow Jones

    39 134,76
    +299,90 (+0,77 %)
     
  • Nasdaq

    17 721,59
    -140,64 (-0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    38 633,02
    +62,26 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0704
    -0,0044 (-0,41 %)
     
  • HANG SENG

    18 335,32
    -95,07 (-0,52 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 733,83
    +26,54 (+0,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 360,65
    -22,01 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    5 473,17
    -13,86 (-0,25 %)
     

Ce dont l'Ukraine a le plus besoin, ce sont des munitions

USAF

"Très clairement ce dont l'Ukraine a le plus besoin aujourd'hui pour assurer sa défense, ce sont des munitions". C’est ce qu’a affirmé à European Pravda, le président tchèque Petr Pavel qui s’est rendu en Ukraine pendant trois jours pour se rendre compte de la situation économique et militaire du pays. Le constat de l’homme d’État, qui auparavant était un général de l’armée tchèque mais aussi président du comité de l’Otan, est sans appel : le manque de munitions et d’obus limite la capacité de Kiev à se défendre contre les troupes russes mais limite également la capacité des forces ukrainiennes de lancer avec succès la contre-offensive promise depuis plusieurs mois.

Toujours selon Petr Pavel, les forces russes ont une longueur d'avance en ce qui concerne la qualité et la quantité de leurs munitions et peuvent tirer quotidiennement quatre ou cinq fois plus de cartouches que les troupes ukrainiennes. “Les gouvernement occidentaux ont fourni à Kiev des équipements efficaces, notamment des chars de combat tels que les Leopard 2 allemands et les Challengers britanniques, mais ils sont livrés avec une quantité limitée de munitions”, a encore soutenu l’homme d’État.

Petr Pavel estime que les troupes de Kiev ne peuvent déployer ces véhicules blindés sur le terrain que pendant quelques jours et, après cela, sans munitions, "ils deviennent essentiellement des des décorations entassées dans des entrepôts”. “L'Ukraine doit en tenir compte lorsqu'elle planifie ses prochaines actions sur le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Russie a établi un mur de mines pour déjouer la contre-offensive ukrainienne
Etats-Unis : les taux encore relevés par la Fed, la dixième fois depuis plus d'un an
Les dérogations pour l'utilisation de néonicotinoïdes sont illégales, tranche le Conseil d’État
Accès aux soins, urgences… l’ordonnance du gouvernement pour sauver le système de santé
Réforme des retraites : la deuxième demande de référendum déposée par la gauche rejetée