Marchés français ouverture 2 h 31 min
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • Nikkei 225

    29 113,09
    +237,86 (+0,82 %)
     
  • EUR/USD

    1,1945
    +0,0010 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    29 210,31
    +327,85 (+1,14 %)
     
  • BTC-EUR

    29 156,43
    +1 689,45 (+6,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    838,00
    +51,39 (+6,53 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     

Dons : la jolie somme perçue par les associations l’an passé

·1 min de lecture

La pandémie aura au moins pu profiter aux associations. Selon les informations du Parisien, les Français n'ont jamais été aussi généreux qu'en 2020. D'après le Baromètre de la générosité, publié le 19 mai, les dons ont augmenté de 13,7%, en grande partie en raison des confinements. "À un moment, je me suis dit qu’on ne dépensait plus d’argent pour aller chez le coiffeur et qu’on pouvait aider une association à laquelle je ne donnais pas chaque année", explique ainsi une donatrice au quotidien francilien.

Pour obtenir ce chiffre, l’organisme France générosités a passé en revue les bilans de 56 associations dont Greenpeace, le Secours catholique ou encore la Ligue contre le cancer. Au total, plus d'un milliard d'euros ont été collectés, soit 30% de la collecte nationale. "Le secteur où l’évolution est la plus forte est celui de la solidarité France (+ 45%), qui intègre l’aide aux plus démunis au travers de l’aide alimentaire ou du logement social par exemple. Cela comprend des organisations comme Le Refuge, la Croix Rouge, les Petits frères des pauvres ou la fondation abbé Pierre", détaille Laurence Lepetit, la déléguée générale de France générosités.

>> A lire aussi - Dons aux associations : la Cour des Compte fustige le manque de contrôles

Une hausse à mettre "en perspective avec le surcroît sans précédent des besoins. Ces associations ont dû venir en aide à des personnes qui n’entraient habituellement pas dans le champ des organisations de grande solidarité", nuance-t-elle dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bourse : les nouveaux investisseurs, pas assez formés, premières victimes de la crise
La facture d'électricité des foyers a explosé, dénonce l'UFC-Que Choisir
Taxes sur les ordures ménagères : votre facture va sans doute grimper
Intéressement, participation : que faire avec votre épargne salariale avant la date limite ?
Energie : les fournisseurs qui contrarient le plus les Français

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles