La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,97 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0405
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 754,00
    +8,40 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    15 900,36
    -181,13 (-1,13 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,28
    -1,66 (-2,13 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,82 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,96 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,06 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2091
    -0,0023 (-0,19 %)
     

Dons 2022 : malgré l'inflation, des Français toujours généreux avec les associations ?

dons associations
dons associations

Avez-vous déjà fait un don cette année ? Si oui, vous faites partie des 37% de Français à donner une fois par an, selon une étude Hopening*. Et si ce n'est pas encore fait, il n'est pas trop tard. Ainsi, 41% des Français interrogés pensent faire un don à une association ou une fondation d'ici la fin de l'année 2022. Selon le sondage, « le contexte actuel de hausse des prix n'induit donc pas de fuite massive de la générosité du public. »

En revanche, 34% des sondés ne sont pas certains de donner d'ici fin décembre. Sans surprise, les personnes le plus à même de faire un don d'ici la fin de l'année sont celles qui donnent au moins une fois par an. Parmi ces dernières, « 83% envisagent de faire un don d'ici la fin de l'année 2022. »

68% des sondés donneront autant que d'habitude

Mais combien sont prêtes à donner les personnes qui confirment leur don pour 2022 ? 68% d'entre eux pensent donner le même montant qu'habituellement, quand 20% des Français sondés parmi les donateurs de la fin d'année 2022 pensent donner moins et seulement 10% d'entre eux sont prêts à donner plus. Pour Hopening, cette tendance « viendrait pour la première fois infléchir le montant des dons. Probablement la traduction de l'impact de la hausse du coût de la vie ».

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Epargne : faut-il aujourd'hui préférer le Livret A à l'assurance vie ?
- Taux immobilier : la barre des 3% risque d'être dépassée après la décision de la BCE
- Prime de rentrée exceptionnelle : qui va toucher l'aide le 15 novembre ?