Marchés français ouverture 6 h 45 min
  • Dow Jones

    33 912,44
    +151,39 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    13 128,05
    +80,87 (+0,62 %)
     
  • Nikkei 225

    28 871,78
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0160
    -0,0005 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    20 040,86
    -134,76 (-0,67 %)
     
  • BTC-EUR

    23 771,60
    -257,39 (-1,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    573,13
    -17,63 (-2,98 %)
     
  • S&P 500

    4 297,14
    +16,99 (+0,40 %)
     

Données personnelles: à qui profite la dématérialisation des tickets de caisse?

© CC0 Domaine public / PxHere

La fin du ticket de caisse papier est prévue pour début 2023. À qui cette dématérialisation va-t-elle profiter en termes de récoltes des données?

Dès 2023, il sera interdit aux commerçants de délivrer à leurs clients sauf demande explicite, afin de préserver la planète, au risque de les voir remplacés par leur version numérique, bien plus gourmande en données personnelles. Cette mesure de la loi "anti-gaspillage", votée en 2020 en France, ouvre grand la porte à de nouvelles alternatives comme le ticket dématérialisé. L'objectif affiché est celui de protéger l'environnement puisque qu'un ticket de caisse envoyé par mail réduirait le gaspillage de papier et d'eau. Même si, selon le collectif GreenIT, un ticket dématérialisé rejetterait dans l'atmosphère 2 grammes d'équivalent Co2 de plus qu'un ticket imprimé, car sa transmission et son stockage dans un centre de données sont coûteux en énergie. Mais en filigrane les tickets dématérialisés sont une nouvelle opportunité de faire du "ciblage" grâce craint Ralph Roggenbuck, juriste au Centre européen de la consommation. Concrètement, le client en caisse pourra se voir proposer de donner ses coordonnées, son nom, son mail, voire son numéro de téléphone et son adresse, pour recevoir un récapitulatif de ses achats dans sa boîte mail ou sur son compte personnel dans chaque enseigne. , fini les piles de tickets de caisses décolorés, il n'aura plus qu'à le retrouver en quelques clics. De nombreux grands distributeurs comme Carrefour ou Système U le proposent déjà. D'ailleurs, 70% du chiffre d'affaires des enseignes de l'alimentaire est déjà relié à des clients identifiés grâce au système de fidélité, selon Jean-Michel Chanavas, délégué général de Mercatel, une association professionnelle spécialiste des questions liées au paiement.

"Aubaine formidable"

Une dizaine de jeunes entreprises y ont trouvé un nouveau créneau comme Limpidius, Zerosix, Yavin... Elles proposent à des commerçants d'envoyer ces "tickets démat'" (dématérialisés) à leurs clients, en lien avec les logiciels de caisse, et parfois de concevoir leur mise en forme. La loi anti-gaspillage est une "aubaine [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles