La bourse ferme dans 3 h 32 min
  • CAC 40

    6 250,62
    +40,07 (+0,65 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 004,58
    +28,17 (+0,71 %)
     
  • Dow Jones

    34 137,31
    +316,01 (+0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,2048
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    1 788,30
    -4,80 (-0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    45 537,47
    -441,37 (-0,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 273,16
    +10,20 (+0,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,03
    -0,32 (-0,52 %)
     
  • DAX

    15 270,17
    +74,20 (+0,49 %)
     
  • FTSE 100

    6 898,47
    +3,18 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    13 950,22
    +163,95 (+1,19 %)
     
  • S&P 500

    4 173,42
    +38,48 (+0,93 %)
     
  • Nikkei 225

    29 188,17
    +679,62 (+2,38 %)
     
  • HANG SENG

    28 755,34
    +133,42 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3894
    -0,0038 (-0,28 %)
     

Donations aux enfants : un assouplissement des règles à l’étude

·2 min de lecture

Mettre de côté c’est bien, consommer c’est mieux. C’est le mot d’ordre de Bruno Le Maire depuis plusieurs mois à l’adresse des Français. Le ministre de l’Économie cherche en effet à relancer les dépenses des habitants de l’Hexagone, alors que l’énorme somme d’argent mise de côté par les ménages à l’occasion de la crise sanitaire suscite un véritable débat politique, détaille Les Échos. Face à cette situation, Bruno Le Maire a donc décidé de prendre de nouvelles mesures, qui devraient être présentées dans les prochaines semaines.

Bercy veut ainsi s’assurer que "l’épargne des Français va bien à la relance de l’activité économique et aux entreprises françaises", avait ainsi martelé le ministre dans un point presse, en fin de semaine dernière. Parmi les pistes explorées pour inciter les habitants de l’Hexagone à piocher dans leur épargne : "Un système incitatif pour donner envie aux Français de recourir à des transferts ou des dons entre générations", explique au quotidien économique une source ministérielle.

Il faut dire que le montant économisé en France est énorme : il atteindra les 200 milliards d’euros à la fin 2021, soit deux fois le montant du plan de relance dans le pays. Reste qu’inciter les Français à dépenser ces sommes est un véritable casse-tête. Outre un retour de la confiance qui permettrait aux habitants de l’Hexagone de relancer leur consommation, Bercy ne dispose pas d’une multitude de solutions.

>> A lire aussi - "Pousser les Français à désépargner va être délicat"

Plusieurs sont déjà jugées peu probables, comme la proposition du président de la Commission des Finances à l’Assemblée nationale qui souhaite la mise en place d’un Livret C. Pas question non plus pour le gouvernement de taxer cette épargne, une proposition de la gauche, alors que 70% de l’épargne accumulée durant l’épidémie proviendrait des 20% des ménages ayant les revenus les plus hauts, selon une étude du Conseil d’analyse économique (CAE), citée par les Échos.

Inciter les donations aux enfants, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Crédit d’impôt : les détails du dispositif pour les abandons de loyer des entreprises
Fibre optique, mobile : les forfaits à prix cassés de Bouygues Telecom sont prolongés, profitez-en
Comment savoir si vous êtes bénéficiaire d’un contrat de retraite supplémentaire d’entreprise ?
À Lyon, on teste un RSA pour jeunes
Fraude sociale : comment le gouvernement va faire la chasse aux tricheurs