La bourse ferme dans 1 h 24 min
  • CAC 40

    6 781,37
    +35,14 (+0,52 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 160,83
    +15,93 (+0,38 %)
     
  • Dow Jones

    34 966,18
    +173,51 (+0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,1839
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • Gold future

    1 803,20
    -11,30 (-0,62 %)
     
  • BTC-EUR

    32 014,43
    -1 166,90 (-3,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    946,20
    -29,70 (-3,04 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,49
    +0,34 (+0,50 %)
     
  • DAX

    15 745,64
    +53,51 (+0,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 111,50
    -12,36 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    14 838,17
    +57,63 (+0,39 %)
     
  • S&P 500

    4 419,60
    +16,94 (+0,38 %)
     
  • Nikkei 225

    27 728,12
    +144,04 (+0,52 %)
     
  • HANG SENG

    26 204,69
    -221,86 (-0,84 %)
     
  • GBP/USD

    1,3915
    +0,0030 (+0,22 %)
     

Donations : les dispositifs pour donner un coup de pouce à vos petits-enfants

·1 min de lecture

Les quelque 15 millions de grands-parents recensés en France ne sont à l'origine que de 9% des donations consenties chaque année. Il faut dire qu'une femme ne devient grand-mère qu'à 54 ans environ désormais, âge porté à 56 ans dans le cas des hommes. Ce qui laisse ensuite peu de temps pour profiter des abattements pour donation, qui, comme pour les gratifications entre parents et enfants, ne se reconstituent que tous les quinze ans. Surtout s'il s'agit de consentir un don familial d'argent, puisque l'exonération alors prévue n'est possible que si le petit-enfant est majeur.

Cet abattement spécifique ne peut donc jouer qu'à compter de 72 ans en moyenne dans le cas d'une donatrice, et de 74 ans dans le cas d'un donateur. Plutôt tardif, surtout quand on sait que cette même exonération n'est valable que jusqu'aux 80 ans du donateur. Heureusement, de nombreux autres dispositifs sont envisageables, quel que soit l'âge. Notre tour d'horizon détaillé.

Aider, à la carte, ses descendants, enfants ou petits-enfants : la donation-partage transgénérationnelle a pour avantage d'être ultraflexible. Rien ne vous oblige, en effet, à y associer la totalité de vos enfants et petits-enfants. Exemple avec un couple de grands-parents ayant eu un fils et une fille, eux-mêmes devenus parents respectifs de deux enfants et d'un seul enfant. Les grands-parents concernés pourront par exemple choisir d'avantager leur fils et ses deux enfants, ou alors leur fille et son propre enfant, ou encore leur fils (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Compte indivis : Pourquoi en ouvrir un ? Comment le fermer ?
Entrepreneurs, indépendants : faites votre demande de fonds de solidarité pour juin
Comment profiter du rebond de la Bourse
Bourse, bitcoin... nos conseils pour faire le tri entre les opportunités d'achat à saisir ou pas
Immobilier, épargne, énergie... des économies à la clé en devenant écolo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles