Publicité
Marchés français ouverture 5 h
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,19 (+0,34 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,33 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    39 391,29
    +603,91 (+1,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0878
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    19 684,92
    +131,31 (+0,67 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 148,62
    -399,70 (-0,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 354,73
    -19,11 (-1,39 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     

Donald Trump revient sur Twitter avec une photo de lui en prison

Pour la première fois de l’histoire des États-Unis, un ex-président a été placé en état d’arrestation. Donald Trump, qui a été obligé de se prendre au jeu de la photographie d’identité judiciaire et du relevé d’empreintes, utilise cette mésaventure pour se donner une image de résistant, afin de reprendre la Maison Blanche.

« Donald J. Trump a tweeté ». Cette notification, les fins suiveurs de la Maison-Blanche et de l’ancien président américain l’ont reçue des milliers de fois. Mais depuis le 8 janvier 2021, date où il avait annoncé qu’il ne se rendrait pas à l’inauguration de Joe Biden (peu après l’invasion du Capitole), Donald Trump n’avait plus jamais utilisé le réseau social qui avait pourtant tant caractérisé sa présidence. La faute à une exclusion pure et dure de Twitter, qui avait décidé de le sanctionner pour appel à la violence. Un affront qui a pris fin en novembre 2022, lorsqu’Elon Musk a pris la décision de rétablir le compte de Trump.

Au-delà de son intérêt personnel pour le camp conservateur, le nouveau propriétaire de Twitter y voyait aussi un moyen de ramener du monde sur la plateforme, puisqu’il sait que les publications de Trump suscitent de l’engagement (et qu’il n’est plus à une polémique près). Problème, Donald Trump n’a pas souhaité revenir, puisqu’il privilégiait son propre réseau TRUTH, lancé après son exclusion de Twitter.

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : La photo publiée par Donald Trump sur X/Twitter, deux ans et demi après son départ. // Source : Numerama