Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 692,55
    +303,80 (+0,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 447,16
    -20,94 (-1,43 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2738
    +0,0040 (+0,31 %)
     

Donald Trump : son réseau social dégringole en bourse

Wikimedia

Une mauvaise nouvelle pour le portefeuille de Donald Trump. Après avoir fait une entrée fracassante en bourse le 26 mars dernier, le réseau social de l’homme d’affaires, Truth Social, s’est effondré. Le groupe de médias du milliardaire, Trump Media and Technology, qui chapeaute principalement la plateforme, a perdu près de 60% de sa valeur depuis son introduction, rapporte France 24. La valorisation du groupe avait pourtant grimpé jusqu’à 11 milliards de dollars. Elle ne pèse désormais plus que 4,4 milliards de dollars.

Le candidat probable à la Maison-Blanche en novembre prochain a lancé son premier réseau social en février 2022 après avoir été exclu de Twitter et de Facebook, quelques jours après l’assaut du Capitole en 2021. Il avait alors lancé une nouvelle plateforme qu’il qualifiait lui-même de «conservatrice», avec pour but de concurrencer les géants de la Silicon Valley. Finalement, Truth Social n’a réuni qu’un nombre d’utilisateurs restreint. En effet, seulement neuf millions de personnes ont ouvert un compte et à peine cinq millions d’entre elles étaient toujours actives en ligne en mars 2024.

La chute boursière a été provoquée par des révélations du régulateur financier américain. Il pointait notamment du doigt les faibles performances de Truth Social, avec seulement 4 millions de dollars de chiffre d’affaires en 2023, et 58 millions de pertes. Le milliardaire n’a pas réussi à attirer suffisamment d’annonceurs souhaitant s’offrir de la visibilité, rapporte la chaîne. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bourse : CAC 40, LVMH, Dior, Hermès, Tesla… au programme de Momentum cette semaine
Société Générale bondit en Bourse, vente des parts de SG Maroc à Saham
CAC 40 : après la poussée de fièvre sur les taux à long terme, la Bourse repasse au vert
CAC 40 : la Bourse de Paris à l'équilibre, une baisse des taux de la BCE attendue
Publicis : le géant de la communication française vise une belle croissance en 2024