La bourse est fermée
  • Dow Jones

    28 363,66
    +152,84 (+0,54 %)
     
  • Nasdaq

    11 506,01
    +21,31 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    23 474,27
    -165,19 (-0,70 %)
     
  • EUR/USD

    1,1825
    -0,0042 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    24 786,13
    +31,71 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    11 086,57
    +1 757,16 (+18,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    263,98
    +7,88 (+3,08 %)
     
  • S&P 500

    3 453,49
    +17,93 (+0,52 %)
     

Donald Trump n'aurait payé que 750 $ d'impôts fédéraux en 2016 et 2017

·2 min de lecture

Le New York Times a obtenu de Donald Trump, et des centaines d'entreprises qui composent son empire commercial, diverses données sur les déclarations d'impôts après que le président a refusé de les révéler publiquement, déclenchant une bataille juridique encore en cours sur ces documents. Les déclarations d'impôts obtenues par le New York Times couvrent plus de deux décennies et comprennent "des informations détaillées sur les deux premières années de son mandat", selon la publication.

Alan Garten, un avocat de la Trump Organization, a nié le rapport du Times, déclarant que "la plupart des faits, sinon tous, semblent être inexacts".

Le rapport attribue l'évasion fiscale de longue date de M. Trump à des facteurs tels que le fait de compter sur un remboursement d'impôt massif de 72,9 millions de dollars (62,7 millions d'euros) et de mélanger ses dépenses pour les entreprises familiales et ses dépenses personnelles.

Le remboursement d'impôt fait l'objet d'un audit de l'Internal Revenue Service (NDLR : agence fédérale américaine qui collecte les impôts), note le New York Times, et au moins 100 millions de dollars (86 millions d'euros) sont en jeu dans cette bataille d'audit.

La publication détaille également les énormes pertes des entités commerciales de Donald Trump, dont 315,6 millions de dollars (271,4 millions d'euros) de pertes déclarées sur ses terrains de golf et 55,5 millions de dollars (47,7 millions d'euros) perdus dans son hôtel de Washington DC depuis son ouverture en 2016.

Le New York Times a identifié la marque personnelle de Donald Trump comme l'une des sources de revenus, qui, selon les calculs de l'agence, lui a rapporté 427,4 millions de dollars (367,5 millions d'euros) entre 2004, date de lancement de "The Apprentice" sur NBC, et 2018.

Le New York Times a promis que "d'autres articles seront publiés dans les semaines à venir".

Version originale : Ellen Cranley/Business Insider

À lire aussi — Selon Bill Gates, l'interdiction de voyager imposée par Donald Trump

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Donald Trump est positif au Covid-19 mais 'va bien'
Voici les moments à retenir du premier débat chaotique entre Joe Biden et Donald Trump
L'Etat français a perdu 6,5 Mds€ avec la privatisation des autoroutes au profit de Vinci et Eiffage
Apple, Ikea et d'autres multinationales appellent l'UE à viser une baisse de 55% des émissions de gaz à effet de serre
Jean Castex annonce 3 cas prioritaires pour les dépistages et réduit à 7 jours la durée d'isolement