Marchés français ouverture 8 h 59 min

Taxes sur l'acier et l'aluminium: Donald Trump désigne ses "amis" et ses "ennemis"

1 / 2

Taxes sur l'acier et l'aluminium: Donald Trump désigne ses "amis" et ses "ennemis"

Le président américain a indiqué ce jeudi que les taxes à l'importation d'acier et d'aluminium que les États-Unis s'apprêtent à adopter ne concerneraient pas ses "vrais amis", et qu'elles seraient "équitables".

Le président américain Donald Trump a nettement adouci le ton jeudi en matière de politique commerciale, promettant flexibilité et coopération avec les "vrais amis" des États-Unis dans l'imposition à venir de taxes à l'importation sur l'acier et l'aluminium. Il s'est aussi engagé à présenter des mesures "très équitables", à être "très flexible" ce jeudi, avant de lister ses "amis" et ses "ennemis".

"Nous devons protéger et bâtir nos industries de l'acier et de l'aluminium tout en faisant preuve d'une grande flexibilité et de coopération avec ceux qui sont des vrais amis et nous traitent de manière équitable à la fois dans le commerce et la défense", a tweeté le président américain, précisant qu'il rencontrerait les responsables du secteur jeudi après-midi à la Maison Blanche.

Le président américain a annoncé il y a une semaine son intention d'imposer à hauteur de 25% de taxes sur les importations d'acier et de 10% sur celles d'aluminium, ravivant le spectre d'une guerre commerciale entre les États-Unis et nombre de ses alliés à commencer par le Canada, son premier partenaire commercial et premier fournisseur d'acier. La promulgation formelle de ces taxes pourrait intervenir dès jeudi, selon les médias américains.

> Qui sont ses amis?

Visiblement: le Mexique, le Canada et l'Australie. "Nous avons de très bonnes relations avec l'Australie, nous avons un excédent commercial...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi