Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 598,43
    +2 965,74 (+5,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 329,35
    -1,54 (-0,12 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2910
    -0,0037 (-0,29 %)
     

Don aux Restos du coeur : près de 9 Français sur 10 approuvent le geste de Bernard Arnault

Sarah Meyssonnier

Une aide de dix millions d'euros et pourtant une polémique sur les réseaux sociaux. Lundi dernier, le milliardaire Bernard Arnault, première fortune mondiale avec 211 milliards de dollars selon Forbes, annonçait un don exceptionnel de 10 millions d'euros en faveur des Restos du coeur, contraints de réduire cet hiver le nombre de bénéficiaires de leurs distributions alimentaires en raison de difficultés financières.

À lire aussi Antoine et Frédéric Arnault sont venus signer leur chèque aux Restos du cœur

« Cette contribution d’urgence répond à l’appel lancé par l’association, qui demeure à la recherche de fonds complémentaires pour finaliser son budget annuel », avait précisé un communiqué de la famille Arnault. « Par ce don solidaire, la famille Arnault souhaite contribuer activement à aider une magnifique association d’intérêt général qui œuvre pour les plus fragiles, sans discontinuer depuis près de 40 ans », était-il ajouté. Le lendemain, Antoine et Frédéric Arnault s'étaient rendus au siège des Restos du cœur pour matérialiser leur don de 10 millions d’euros à l’association. La ministre des Solidarités Aurore Bergé les avait accompagnés, ce qui avait alimenté la polémique. Dimanche, encore, la députée LFI Mathilde Panot expliquait sur LCI ne pas vouloir être « à la solde de la charité des plus riches ».

70% des Français ont une bonne opinion du milliardaire

Pourtant, selon un sondage CSA réalisé auprès de 1.012 Français âgés de 18 ans et plus, 89% des Franç...


Lire la suite sur ParisMatch