Marchés français ouverture 8 h 47 min
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    28 124,28
    -364,82 (-1,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,1412
    -0,0048 (-0,42 %)
     
  • HANG SENG

    24 383,32
    -46,48 (-0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    37 857,57
    -393,20 (-1,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 037,76
    +12,03 (+1,17 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     

Dominique Strauss-Kahn arnaqué, 8 personnes mises en examen

·2 min de lecture
Dominique Strauss-Kahn a été victime d'une arnaque téléphonique à la carte bancaire - AFP via Getty Images

Huit jeunes hommes âgés de 21 à 29 ans ont été mis en examen pour escroquerie et recel en bande organisée. Ils sont suspectés d’avoir arnaqué plusieurs personnes fortunées, dont Dominique Strauss-Kahn, pour un total d’1,8 million d’euros.

Affaire hors du commun à la brigade des fraudes aux moyens de paiement. Huit hommes âgés de 21 à 29 ans, originaires de Paris, de Saint-Denis et de Montreuil, ont été mis en examen pour escroquerie et recel en bande organisée, rapporte le journal Le Parisien. Les services de police les soupçonnent d’avoir réalisé plusieurs escroqueries à la carte bleue auprès de personnes fortunées, y compris Dominique Strauss-Kahn.

C’est une arnaque bien ficelée dont a fait l’objet l’ancien patron du Fonds Monétaire International (FMI) au mois d’août dernier. Ce jour-là, son téléphone sonne, il décroche et, au bout du fil, un homme prétendant faire partie du service de sécurité d’American Express lui demande de valider l’achat d’une montre Cartier à 9 000 euros à Madrid. Comme il n’est pas l’auteur de l’achat, Dominique Strauss-Kahn accepte d’invalider l’achat grâce à un code secret envoyé sur son portable. Il réalise un peu plus tard qu’il a été victime d’une arnaque et que 17 000 euros ont disparu de son compte. Il prévient donc le véritable service de sécurité d’American Express.

Une importante opération de police

Prévenue par la banque, la brigade des fraudes aux moyens de paiement se met sur la piste des arnaqueurs et en localise un dans un grand hôtel parisien, grâce à la livraison de la fameuse montre Cartier. Les policiers mettent ensuite des écoutes et filatures en placent et parviennent finalement à identifier les sept complices du premier escroc supposé. Et pour cause, ce petit groupe n’est pas très discret. D’après nos confrères du Parisien, ils se vantent de gagner plusieurs centaines de milliers d’euros par semaine, qu’ils dépensent dans des vêtements de luxe, des montres, des chambres d’hôtel prestigieuses, etc.

Ayant réuni assez d’éléments, les policiers ont finalement lancé une grande opération d’arrestation des escrocs supposés et de perquisitions ce lundi 22 novembre. Les suspects ont donc été placés en garde à vue tandis que des vêtements de prix, 50 000 euros en liquide et des documents relatifs à l’achat d’un appartement à Dubaï ont été trouvés à leurs domiciles. Aucun des hommes n’a avoué jusqu’à ce que l’un d'eux cède, après avoir été dénoncé par sa petite-amie. Au total, ils auraient dérobé l’équivalent d’1,8 million d’euros, pris sur des comptes hébergés dans différentes banques françaises et étrangères.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles