La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 270,09
    -121,43 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    12 997,75
    -361,04 (-2,70 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,2073
    -0,0015 (-0,12 %)
     
  • HANG SENG

    29 880,42
    +784,56 (+2,70 %)
     
  • BTC-EUR

    42 466,42
    +2 548,96 (+6,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 024,74
    +36,65 (+3,71 %)
     
  • S&P 500

    3 819,72
    -50,57 (-1,31 %)
     

Comment Dominique Carlac’h veut féminiser le Medef

·2 min de lecture

Comment accélérer la mixité au sein du Medef? Sa vice-présidente, Dominique Carlac’h, a organisé mercredi une table ronde en présence de la ministre déléguée à l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher pour faire bouger les lignes.

Une table ronde sur l’importance des réseaux pour l’égalité professionnelle organisée par le Medef? Après la fin de la présidence de , en 2013, personne n’y avait plus pensé. Mais les temps changent et Dominique Carlac’h, vice-présidente de l’organisation patronale, est bien décidée à accélérer le mouvement. Cette ancienne athlète de haut niveau reconvertie à l’entrepreneuriat n’a pas froid aux yeux. Pour lancer le débat en ligne, qui s’est tenu ce mercredi 10 février, elle a raconté deux anecdotes édifiantes sur la campagne pour , en 2018, où elle s’était présentée.

"Il y avait neuf candidats et, mauvaise nouvelle, j’étais la seule femme!", a rappelé cette dirigeante qui, après s’être désistée en faveur de , est devenue numéro 2 du Medef avec la ferme intention de changer la donne. Elle ne veut plus de remarques comme celle qu’elle avait entendue pendant sa campagne, entre deux adhérents du Medef: "Tu connais Dominique Carlac’h? Tu verras, c’est une femme, mais elle n’est pas mal". A 49 ans, c’était la première fois qu’elle était confrontée à de telles remarques sexistes.

Première étape, une charte de la mixité

Une fois en poste, premier constat: "un réel manque de représentation des femmes dans nos instances, alors que le Medef compte environ 35% de femmes cheffes d’entreprises". Avec d’autres femmes présidentes de Medef territoriaux, membres du Conseil exécutif ou en responsabilité dans les fédérations. Dominique Carlac’h entreprend alors de "rendre plus paritaires nos instances, trouver des rôles modèles, travailler sur le leadership".

Premier geste, créer un réseau de femmes au sein du Medef, deuxième geste, réalisé en juin 2019: annexer une charte de la mixité aux statuts de l’organisation, avec un objectif de 30% de représentation féminine. Mais "nous avions des difficultés à attirer des femmes au Medef sur ces mandats", reconnaît-elle.

En invitant plusieurs "rôles modèles" à témoigner de leurs parcours, la vice-présidente du Medef espère susciter de nouve[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi