La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    46 619,81
    -5 897,73 (-11,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

Les domiciles de Bernard Tapie perquisitionnés

·1 min de lecture

Les ennuis judiciaires se poursuivent pour Bernard Tapie. Selon les informations du Point, les deux résidences de l'homme d'affaires ont été perquisitionnées mercredi 17 mars. L'ancien patron de l'OM se trouvait à son hôtel particulier parisien, rue des Saints-Pères, lorsque les policiers ont sonné à sa porte. Au même moment, dans le sud de la France, une autre équipe d'enquêteurs s'introduisait dans sa villa tropézienne La Mandala.

Ces perquisitions ont été menées par des policiers français et belges accompagnés d'un magistrat belge, a appris l'AFP, citée par franceinfo. "Une enquête a été ouverte au parquet fédéral belge pour d'éventuelles infractions financières", a déclaré la porte-parole Wenke Roggen.

>> A lire aussi - Victime d'un incendie, l'ancien yacht de Bernard Tapie a coulé

D'après les informations de la RTBF, les investigations portent principalement sur la demeure tropézienne de Bernard Tapie, propriété de South Real Estate Investment (SREI), filiale luxembourgeoise de la société belge "GBT Holding" de l'homme d'affaires français, mise en liquidation judiciaire en décembre 2018. La SREI a quant à elle été déclarée en faillite en septembre 2020.

L'enquête belge s'intéresse notamment à des soupçons d'abus de biens sociaux et aux conditions d'achat de cette villa. Le rôle joué par Lucien D'Onofrio, ancien agent de joueurs de football et ancien vice-président du Standard de Liège, dans cette transaction est également au cœur des investigations.

>> A lire aussi - Le fils (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

"Réfléchissez avant de donner vos données !"
Face à SpaceX, la France et l’Italie lancent un "groupe de travail sur l'avenir des lanceurs européens"
Ébloui par un laser, le pilote de Virgin Atlantic contraint de faire demi-tour
Défense : l’avion de combat européen du futur (SCAF) embourbé dans les rivalités entre industriels et grandes puissances
Le vaccin AstraZeneca devrait être réservé aux seniors de 55 ans et plus, juge la HAS