La bourse ferme dans 3 h 5 min
  • CAC 40

    6 766,61
    +12,64 (+0,19 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 996,29
    +11,79 (+0,30 %)
     
  • Dow Jones

    34 395,01
    -194,76 (-0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0537
    +0,0009 (+0,08 %)
     
  • Gold future

    1 813,60
    -1,60 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    16 194,51
    -189,21 (-1,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,84
    -1,31 (-0,32 %)
     
  • Pétrole WTI

    81,87
    +0,65 (+0,80 %)
     
  • DAX

    14 584,16
    +93,86 (+0,65 %)
     
  • FTSE 100

    7 551,83
    -6,66 (-0,09 %)
     
  • Nasdaq

    11 482,45
    +14,45 (+0,13 %)
     
  • S&P 500

    4 076,57
    -3,54 (-0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2268
    +0,0011 (+0,09 %)
     

Le dollar-roi fait trembler… l’Amérique. Un paradoxe?

NICOLAS MESSYASZ/SIPA

En apparence, les autorités monétaires et l’administration Biden ne s’inquiètent pas de l’envolée du dollar, dopé par le relèvement des taux d’intérêt. En apparence seulement…

Ils disent "tout va très bien", mais ils le disent un peu trop souvent. Le dollar s’envole et le reste du monde souffre? "Les marchés fonctionnent bien", lâche Janet Yellen, la secrétaire au Trésor. "L'environnement général est celui d'une inflation élevée dans de nombreuses économies avancées. Les banques centrales s'en occupent dans presque tous les pays – à l'exception de la Chine – mais en opérant à des vitesses et des rythmes différents." Ne pourrait-on pas imaginer une action internationale concertée pour faire baisser le billet vert, similaire à l’accord du Plaza de 1985? "Je ne pense pas que ce soit ce vers quoi nous nous dirigeons", répond Brian Deese, conseiller économique de la Maison-Blanche. "Il est difficile de parler de collaboration dans un monde où les gens ont des taux d'intérêt très différents", renchérit Jerome Powell, président de la Réserve fédérale.

Lire aussiCes conséquences totalement inattendues et bouleversantes de la domination du dollar

Grattez un peu, cependant, et l’anxiété apparaît. Une angoisse sourde, latente, qui sait qu’une crise monétaire internationale peut surgir là où on ne l’attend pas. Qui réalise les énormes dégâts collatéraux d’un dollar fort. Et quelle forme éblouissante! Le WSJ Dollar Index, qui mesure le dollar par rapport à un panier de 16 devises, est en hausse de plus de 16% depuis le début de l'année, un gain considérable s’agissant de taux de change, Il vient d’afficher sa meilleure performance trimestrielle depuis 2016.

Girations trop importantes

En juillet, l'euro est tombé sous la parité avec le dollar pour la première fois depuis 2002. La livre sterling a perdu 14% en six mois, passant de 1,32 livre pour un dollar à 1,14 livre. Au Japon, où le yen a chuté d'environ 25% par rapport au dollar cette année, la banque centrale a annoncé qu'elle allait intervenir pour renforcer le yen, une première depuis 1998. Même la Chine, où le yuan a dégringolé de plus de 13% face au dollar et risque de connaître sa pire année [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi