La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 490,89
    +765,38 (+2,66 %)
     
  • Nasdaq

    10 815,43
    +239,82 (+2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    26 215,79
    +278,58 (+1,07 %)
     
  • EUR/USD

    0,9827
    +0,0026 (+0,27 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    19 930,54
    +209,51 (+1,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    444,05
    +8,70 (+2,00 %)
     
  • S&P 500

    3 678,43
    +92,81 (+2,59 %)
     

Doit-on s'attendre à des coupures d'Internet et de réseau de téléphonie mobile cet hiver ?

Pixabay

Un scénario catastrophe. Alors que des coupures d'électricité sont à craindre cet hiver, les opérateurs télécoms tirent la sonnette d'alarme. Ils craignent que les procédures de délestage impactent leurs réseaux, rapporte Le Figaro, mercredi 31 août. "Sans électricité, les relais mobiles ne fonctionnent plus or, 95% des communications d'urgence transitent par ces réseaux. Pour réduire les dépenses de transport, il pourrait être demandé aux salariés qui le peuvent de télétravailler. Mais qu'en sera-t-il si Internet est coupé, faute de courant ?" alerte Liza Bellulo, secrétaire générale de Bouygues Telecom et présidente de la FFTelecoms.

Alors que des tensions sur le réseau électrique pourraient apparaître cet hiver, les autorités ont avancé la possibilité d'avoir recours à des procédures de délestage, c'est-à-dire des coupures d'alimentation dans certaines zones, à l'exception de celles abritant des hôpitaux. Si cela venait à être réalisé, les antennes-relais ne seraient donc plus alimentées, et impossible pour les opérateurs d'avoir recours à des groupes électrogènes, en raison du nombre d'installations (53.000 relais mobiles en France). D'autant que "redémarrer une antenne qui a été complètement arrêtée est un processus complexe", précise Liza Bellulo au Figaro. Et d'insister : "Le secteur est prêt à prendre des mesures volontaires pour la sobriété énergétique, mais sans que cela porte atteinte à ses activités."

Face au risque de coupures, les opérateurs ont donc décidé de prendre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Prix de l'énergie : Lidl prêt à réduire ses horaires d'ouverture
CAC 40 : la Bourse dans le vert, les chiffres de l'emploi aux Etats-Unis scrutés
Bourse : les actions risquent de chuter jusqu'en hiver, Morgan Stanley tire la sonnette d’alarme
Twitter va permettre à ses utilisateurs de modifier leur tweets
Disney réfléchirait à un abonnement couplant streaming et réductions pour Disneyland