Publicité
Marchés français ouverture 6 h 38 min
  • Dow Jones

    38 852,86
    -216,74 (-0,55 %)
     
  • Nasdaq

    17 019,88
    +99,08 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    38 888,45
    +33,08 (+0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0852
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 821,16
    -6,14 (-0,03 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 994,34
    -866,01 (-1,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 481,70
    -14,76 (-0,99 %)
     
  • S&P 500

    5 306,04
    +1,32 (+0,02 %)
     

Dois-je prendre une assurance scolaire pour mon enfant ?

© Keystone-France/Gamma-Keystone via Getty Images

Chaque rentrée, c’est le même casse-tête : faut-il ou pas souscrire à ce type de contrat ? Pour se décider, on démêle le vrai du faux.

L’ASSURANCE SCOLAIRE EST OBLIGATOIRE

Faux. De la première année de maternelle à la terminale, « elle n’est exigée que pour les activités facultatives organisées par l’école », précise Mohamed Halimi, responsable multirisque habitation chez Axa France. Exemple, un séjour linguistique, une visite de musée ou encore une classe de découverte. Bref, toutes les sorties qui ne font pas partie de l’emploi du temps « normal » de votre enfant. Impossible également de faire l’impasse si votre rejeton déjeune à la cantine, va à la garderie ou est inscrit au périscolaire. Pour tout ce qui est temps de classe, récré ou cours de sport, elle n’est en revanche pas nécessaire.

EN CAS D’ACCIDENT, MA RESPONSABILITÉ CIVILE PERSO SUFFIT

Faux. Cette assurance, incluse dans votre contrat « multirisque habitation », ne prend en charge que les dommages causés par votre enfant à une autre personne. Autrement dit, « elle ne le protège pas s’il se fait mal tout seul ou si aucun responsable ne peut être identifié », prévient Philippe Bénet, président de la MAE. Concrètement, n’espérez aucun remboursement de la part de votre assureur si votre fils casse ses lunettes « sans l’aide » d’un de ses petits camarades. Pour ça, il faut qu’il soit couvert par une garantie « individuelle accident » ou une « garantie des accidents de la vie ».

MES ENFANTS SONT COUVERTS 24 H/24 ET 365 J/365

 Vrai et faux. Tout dépend de l’assurance choisie. Le...

PUBLICITÉ

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi