La bourse ferme dans 4 h 11 min
  • CAC 40

    6 535,61
    +63,26 (+0,98 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 760,33
    +34,94 (+0,94 %)
     
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,67 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0201
    +0,0014 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 798,50
    +7,30 (+0,41 %)
     
  • BTC-EUR

    23 574,41
    +851,61 (+3,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    559,82
    +24,59 (+4,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,50
    -1,51 (-1,70 %)
     
  • DAX

    13 673,51
    +99,58 (+0,73 %)
     
  • FTSE 100

    7 473,40
    +33,66 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,04 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 249,24
    +73,37 (+0,26 %)
     
  • HANG SENG

    20 045,77
    -156,17 (-0,77 %)
     
  • GBP/USD

    1,2102
    +0,0032 (+0,26 %)
     

Doctolib, au chevet des médecins

«86 063 746, 86 063 747, 86 063 748…» Le compteur égrène sans faillir le nombre de rendez-vous pris sur le site ou l’application Doctolib depuis la campagne de vaccination contre le Covid-19. Doctolib, grand gagnant de la pandémie ? Stanislas Niox-Chateau, cofondateur et président, s’en défend, préférant souligner la réussite collective d’un programme de vaccination d’une ampleur inégalée et la mobilisation de tous les acteurs de la santé. « La pandémie n’était une opportunité pour personne, l’opportunité c’était d’en sortir », martèle-t-il. Pharmacies, médecins de ville, vaccinodromes, si tout le monde s’est mis en ordre de marche, encore fallait-il gérer l’afflux des patients. Un véritable défi que les pouvoirs publics ont choisi de déléguer à Doctolib. Première dose et rappels successifs, le site et l’application de la pépite de la « medtech » ont croulé sous les sollicitations sans jamais faiblir, enregistrant jusqu’à près d’un million de rendez-vous en vingt-quatre heures à la mi-juillet 2021 ! Rn 2016, partenariat avec l'AP-HP et ses 12.000 médecins Lancée en 2013, la jeune pousse a rapidement écarté la concurrence en concentrant son travail de recrutement sur les cabinets et les centres médicaux, consciente que convaincre dix médecins d’un coup coûte moins cher et demande moins de temps que de travailler au corps dix médecins isolés ! Doctolib signe ainsi dès 2016 avec l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) le plus grand réseau hospitalier de France, soit 38 établissements et plus de 12.000 médecins. Hôpitaux ou médecins libéraux, la promesse est la même: réduire les frais de secrétariat et le temps consacré aux tâches administratives ; mais aussi lutter contre le fléau des patients n’honorant pas leur rendez-vous et oubliant d’annuler la consultation. Cliquez ici pour lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles