La bourse ferme dans 1 h 49 min
  • CAC 40

    6 650,54
    -61,94 (-0,92 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 930,22
    -32,19 (-0,81 %)
     
  • Dow Jones

    34 207,71
    -139,32 (-0,41 %)
     
  • EUR/USD

    1,0438
    +0,0034 (+0,32 %)
     
  • Gold future

    1 749,30
    -4,70 (-0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    15 597,79
    -379,64 (-2,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    381,67
    +1,38 (+0,36 %)
     
  • Pétrole WTI

    74,47
    -1,81 (-2,37 %)
     
  • DAX

    14 398,46
    -142,92 (-0,98 %)
     
  • FTSE 100

    7 456,78
    -29,89 (-0,40 %)
     
  • Nasdaq

    11 207,58
    -18,78 (-0,17 %)
     
  • S&P 500

    4 007,16
    -18,96 (-0,47 %)
     
  • Nikkei 225

    28 162,83
    -120,20 (-0,42 %)
     
  • HANG SENG

    17 297,94
    -275,64 (-1,57 %)
     
  • GBP/USD

    1,2052
    -0,0038 (-0,32 %)
     

DLive, le site au secours des streameurs casino… et des suprémacistes blancs

Un streamer casino est en direct sur la plate-forme DLive.
Un streamer casino est en direct sur la plate-forme DLive.

Les streams de casino ne sont plus les bienvenus sur Twitch. Des streameurs concernés par cette interdiction se sont reportés vers une plateforme très controversée, DLive.

L’annonce avait fait l’effet d’une petite bombe dans le monde du streaming. Fin septembre 2022, après une vaste mobilisation d’influenceurs américains, Twitch annonçait que les principaux sites de casino en ligne seraient bannis de sa plateforme à compter du 18 octobre. Quelques jours après l’entrée en application de cette nouvelle règle, nombre de streameurs visés ont fait le choix de quitter Twitch. Ils ont abandonné son monopole dans le secteur et son réservoir infini de spectateurs pour se réfugier collectivement sur une tout autre plateforme : DLive.

En France, une immense majorité de ces créateurs de contenus, dont les plus connus répondent au nom de TeufeurS, Loopoo ou Kawa, y ont tranquillement repris leurs habitudes de lives. Ils savent que leur activité n’est nullement menacée sur et par DLive, qui a pour slogan la formule « Your stream, your rules » (« votre stream, vos règles »). Mais, ce qu’ils ne savent pas, ou feignent d’ignorer, c’est que leur nouvel eldorado est outre-Atlantique devenue la coqueluche de toute une communauté de streameurs et spectateurs d’extrême droite, d’inspiration néonazie et conspirationniste.

Logo de DLive. // Source : Wikimedia ; Canva
Logo de DLive. // Source : Wikimedia ; Canva

DLive, au cœur du Capitole assiégé

Tout commence véritablement le 6 janvier 2021.

[Lire la suite]