La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    24 093,97
    +69,81 (+0,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

Des dizaines de vols annulés à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle

Des dizaines de vols sont annulés ce samedi à Roissy-Charles-de-Gaulle, l'aéroport français le plus touché par un conflit social portant sur les salaires et les conditions de travail, qui risque aussi d'affecter le début des grandes vacances dans une semaine.

Les pompiers de Roissy-Charles-de-Gaulle (CDG), premier aéroport français, se sont mis en grève depuis jeudi, contraignant la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) à demander des suppressions préventives de vols : une partie des pistes doivent être fermées pour des raisons de sécurité.

Ces annulations touchent un vol sur cinq entre 7h00 et 14h00 samedi au départ ou à l'arrivée de CDG, une détérioration après un vol sur six la veille et l'avant-veille, a prévenu l'administration. Vendredi, ce sont une centaine de mouvements d'aéronefs sur 1.300 qui avaient ainsi été supprimés à Roissy.

L'autre grand aéroport de la région parisienne, Orly, n'a pas été affecté. "Le mouvement se poursuit chez les pompiers", qui sont "insatisfaits des propositions de la direction" sur leur grille de salaires, a déclaré vendredi soir à l'AFP Daniel Bertone, le secrétaire général de la CGT du Groupe ADP, le gestionnaire des aéroports de Paris. Le même jour, les soldats du feu ont été rejoints par d'autres salariés d'ADP et de sous-traitants dans le cadre d'un mouvement intersyndical et interprofessionnel pour les salaires et les conditions de travail, dont le préavis court tout le week-end. Selon M. Bertone, de nouveaux préavis ont également (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment les chiens peuvent vous nous aider à réduire notre facture d'eau
84 dirigeants de grandes entreprises lancent un appel pour la sobriété énergétique
Les Etats-Unis financent des outils numériques pour contourner la censure en Russie
Un PDG d’un fonds d’investissement démissionne pour "aller à la plage et ne rien faire"
L'industrie française de la défense est prête à augmenter sa production, selon Lecornu

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles