La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 965,88
    -57,92 (-0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 136,91
    -48,06 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    34 725,47
    +564,69 (+1,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1152
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 792,30
    -2,70 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    33 900,71
    +303,92 (+0,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    863,83
    +21,37 (+2,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    87,29
    +0,68 (+0,79 %)
     
  • DAX

    15 318,95
    -205,32 (-1,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 466,07
    -88,24 (-1,17 %)
     
  • Nasdaq

    13 770,57
    +417,79 (+3,13 %)
     
  • S&P 500

    4 431,85
    +105,34 (+2,43 %)
     
  • Nikkei 225

    26 717,34
    +547,04 (+2,09 %)
     
  • HANG SENG

    23 550,08
    -256,92 (-1,08 %)
     
  • GBP/USD

    1,3401
    +0,0019 (+0,14 %)
     

Des dizaines de morts au Kazakhstan, où la confusion règne

·2 min de lecture

Le dernier bilan des émeutes au Kazakhstan fait état de 12 tués et 353 blessés parmi les forces de l'ordre. En face, on parle de "dizaines" de manifestants tués par la police, mais journalistes et témoins ne peuvent plus être joints ni par Internet ni par téléphone.

Douze membres des forces de l'ordre ont été tués et 353 autres blessés lors des émeutes et manifestations qui secouent depuis plusieurs jours le Kazakhstan, ont annoncé jeudi les autorités locales à la télévision publique. "Le corps de l'un d'entre eux a été retrouvé avec la tête coupée", a affirmé la chaîne Khabar-24, citée par les agences TASS, Interfax-Kazakhstan et Ria Novosti. D'après la télévision publique, la banque centrale du pays a décidé de suspendre l'activité de toutes les institutions financières. L'agence Reuters rapporte que l'accès à Internet semble par ailleurs hors-service.

Provoqué par la hausse des prix du carburant samedi dernier, le vaste mouvement de contestation à travers le pays a basculé dans la violence en milieu de semaine. Des "dizaines" de manifestants ont été tués par la police dans la nuit de mercredi à jeudi, alors qu'ils tentaient de s'emparer de bâtiments administratifs, de commissariats de police et — brièvement — de l'aéroport, tandis que les pillages se sont multipliés.

"La nuit dernière, les forces extrémistes ont tenté de prendre d'assaut les bâtiments administratifs, le département de la police de la ville d'Almaty, ainsi que les départements locaux et les commissariats de police", a indiqué le porte-parole de la police Saltanat Azirbek, cité par les médias locaux, ajoutant qu'une opération "antiterroriste" était en cours dans l'un des quartiers d'Almaty.

Des émeutes chaotiques contraignent le Kazakhstan a réclamer l'assistance des Russes

Selon le ministère de l'Intérieur kazakh cité par des médias locaux, au moins huit membres des forces de sécurité ont été tués et 317 blessés. Face au chaos, la Russie voisine et ses alliés de l'Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) ont annoncé l'envoi d'une "force collective de maintien de la paix" au Kazakhstan, à la demande de ce pays d'Asie centrale.

Lire aussi

Le président kazakh, Kassym-Jomart Tokaïev, a jusque-là échoué à calmer les protestations, malgré une concession[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles