La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 655,59
    -225,81 (-1,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Dividendes : découvrez nos conseils sur les cinq valeurs les plus généreuses de la cote

Après les mégaprofits 2021, place maintenant aux dividendes record. Selon une étude menée par le gérant Janus Henderson, les coupons annuels versés par les entreprises mondiales ont progressé de 11,3% pour atteindre 544,8 milliards de dollars au deuxième trimestre 2022*.  En France, le montant s'élève à 44,3 milliards d'euros sur la période. Du jamais vu. Parmi les plus gros pourvoyeurs de dividendes tricolores figurent BNP Paribas (4,8 milliards d'euros versés), Sanofi (4,4 milliards d'euros), Axa (3,8 milliards d'euros), LVMH (3,7 milliards d'euros) et Crédit Agricole (3,4 milliards d'euros).  Découvrez nos conseils sur les cinq valeurs les plus généreuses (en valeur absolue) de la cote parisienne.  BNP Paribas Le groupe bancaire est bien parti pour signer une nouvelle année flamboyante. Au premier semestre, BNP Paribas a pu compter sur l'ensemble de ses métiers si bien que la banque a engrangé 5,3 milliards d'euros de profits. Le produit net bancaire (équivalent du chiffre d'affaires) a progressé de 10,1% pour s'inscrire à 26 milliards d'euros. De bon augure pour ses perspectives. À l'horizon 2025, le groupe dirigé par Jean-Laurent Bonnafé vise un objectif de croissance annuelle moyenne de 3,5%, assorti d’un effet de ciseau positif de plus de deux points. A la clé, une hausse moyenne de 7% par an du bénéfice net pour une rentabilité des fonds propres tangibles de plus de 11% à l’horizon 2025.  Achetez.  Sanofi Les nouvelles ne sont pas des plus réjouissantes pour le groupe pharmaceutique. En pleine tourmente avec l'affaire Zantac, un médicament contre les crises de foie accusé de provoquer des cancers, Sanofi peine à sortir la tête de l'eau à la suite de l'échec dans la vaccination contre le Covid-19. Début août, le bureau d'études UBS a dégradé sa recommandation à «neutre» reprochant au Cliquez ici pour lire la suite