Marchés français ouverture 8 h 17 min
  • Dow Jones

    29 969,52
    +85,73 (+0,29 %)
     
  • Nasdaq

    12 377,18
    +27,82 (+0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    26 809,37
    +8,39 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,2149
    +0,0034 (+0,28 %)
     
  • HANG SENG

    26 728,50
    +195,92 (+0,74 %)
     
  • BTC-EUR

    16 021,35
    +379,49 (+2,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    382,19
    +7,79 (+2,08 %)
     
  • S&P 500

    3 666,72
    -2,29 (-0,06 %)
     

La diversification des activités du groupe Lagardère permet d’atténuer les effets de la pandémie au T3 2020

·18 min de lecture

Chiffre d’affaires du Groupe à 1 188 M€, en retrait de - 38,3 %(1) au T3 2020

Chiffre d’affaires de Lagardère Publishing en croissance de + 6,0 %(1) (704 M€), porté par le succès de ses publications et le rebond du marché

Chiffre d’affaires de Lagardère Travel Retail en recul de - 66,1 %(1) (393 M€), dû à la contraction du trafic aérien mondial

Regulatory News:

Le groupe Lagardère (Paris:MMB) affiche un recul de - 38,3 %(1) du chiffre d’affaires au troisième trimestre 2020 par rapport au troisième trimestre 2019, une performance fortement affectée par les effets de la pandémie sur l’activité de Lagardère Travel Retail. Cette baisse a été compensée par la croissance de + 6,0 %(1) du chiffre d’affaires de Lagardère Publishing sur la même période, grâce au succès de ses publications.

  • Lagardère Publishing : la hausse du chiffre d’affaires (+ 6,0 %) est portée par la bonne performance de la France qui bénéficie de la progression des divisions Littérature générale et Illustré, ainsi que par la forte croissance de l’activité aux États-Unis et au Royaume-Uni, nourrie par les succès d’un nombre important de best-sellers et par la dynamique favorable des formats numériques.

  • Lagardère Travel Retail : après une légère reprise de l’activité esquissée à la fin du deuxième trimestre et jusqu’à la mi-août, le Travel Retail fait face aux effets de la « deuxième vague » de Covid-19, affichant un chiffre d’affaires à - 66,1 %(1) au troisième trimestre. Le renforcement des mesures de restriction des déplacements dès la fin du mois d’août 2020 a touché les différentes régions à l’exception de la Chine continentale.
    Lagardère Travel Retail poursuit ses efforts de réduction de coûts en cette période incertaine.

I. CHIFFRE D'AFFAIRES

Chiffre d’affaires (M€)

Variation

Au
30 septembre

2019

Au
30 septembre

2020

en données

consolidées

en données

comparables

Lagardère Publishing

1 707

1 675

- 1,9 %

- 2,8 %

Lagardère Travel Retail

3 147

1 340

- 57,4 %

- 58,8 %

Autres activités*

208

164

- 21,5 %

- 21,1 %

Périmètre d'activités cible

5 062

3 179

- 37,2 %

- 38,3 %

Activités non conservées**

187

97

- 47,9 %

- 24,6 %

LAGARDÈRE

5 249

3 276

- 37,6 %

- 38,0 %

Chiffre d’affaires (M€)

Variation

T3 2019

T3 2020

en données

consolidées

en données

comparables

Lagardère Publishing

663

704

+ 6,3 %

+ 6,0 %

Lagardère Travel Retail

1 152

393

- 65,9 %

- 66,1 %

Autres activités*

63

57

- 9,7 %

- 9,6 %

Périmètre d'activités cible

1 878

1 154

- 38,5 %

- 38,8 %

Activités non conservées**

47

34

- 27,7 %

- 14,4 %

LAGARDÈRE

1 925

1 188

- 38,3 %

- 38,3 %

* Lagardère News (Paris Match, Le Journal du Dimanche, Europe 1, Virgin Radio, RFM, la licence Elle), les activités d’Entertainment et le Corporate Groupe.
** Actif en cours de cession au 30 septembre 2020 : Lagardère Studios. Pour mémoire, en 2019, ce périmètre incluait les Chaînes TV et d’autres actifs numériques.

  • Lagardère Publishing

Le chiffre d’affaires de la branche au 30 septembre 2020 s’élève à 1 675 M€, soit - 1,9 % en données consolidées et - 2,8 % en données comparables, effaçant sensiblement le retard généré au premier semestre 2020. Les effets de périmètre ont un impact de + 18 M€ lié aux acquisitions du Livre Scolaire, de Blackrock Games et de Short Books, et les effets de change un impact de - 3 M€.

La crise sanitaire et les mesures de confinement mises en place dans l’ensemble des géographies avaient affecté le premier semestre 2020 à - 8,3 % en données comparables. Le troisième trimestre confirme le rebond d’activité constaté en juin et affiche une croissance de + 6,0 % en données comparables.

Au 3e trimestre 2020 :

Le chiffre d’affaires de la branche s’élève à 704 M€, soit + 6,3 % en données consolidées et + 6,0 % en données comparables. Les effets de périmètre ont un impact de + 12 M€ et les effets de change un impact de - 11 M€.

Les chiffres ci-dessous sont à données comparables.

La croissance du chiffre d’affaires en France (+ 4,8 %) est portée par la progression des divisions Littérature générale et Illustré qui bénéficie sur le trimestre de la parution de Midnight Sun de Stephenie Meyer. À l’inverse, et comme attendu, l’Éducation est en repli, avec un seul niveau de réforme au lycée cette année.

Aux États-Unis, l’activité est en forte croissance (+ 19,2 %) avec la parution en août de Midnight Sun de Stephenie Meyer chez Little, Brown Books for Young Readers et celle du nouveau titre de Nicholas Sparks, The Return, chez Grand Central Publishing en septembre. À noter le succès de plusieurs titres en lien avec le mouvement Black Lives Matter chez Perseus et Little, Brown Books for Young Readers. La dynamique de croissance sur les formats numériques continue à être très forte.

Le chiffre d’affaires au Royaume-Uni affiche également une forte progression sur le trimestre (+ 15,6 %), sous l’effet conjoint de la parution de Midnight Sun et de la bonne performance de la Littérature générale avec notamment Troubled Blood de Robert Galbraith, paru en septembre. L’activité bénéficie également de ventes numériques toujours très dynamiques.

L’activité en Espagne / Amérique latine est en repli (- 20,8 %), fortement impactée par une campagne scolaire de moindre ampleur en Espagne et au Mexique et par les effets de la crise sanitaire.

L’évolution du chiffre d’affaires des Fascicules (- 7,6 %) s’explique par un programme de lancements réduit au cours du premier semestre, comparé à de forts succès en 2019 qui n’ont pas leur équivalent cette année, notamment en France.

Au troisième trimestre 2020, le poids du livre numérique dans le chiffre d’affaires total de Lagardère Publishing continue de progresser, il s’établit à 9,9 %, contre 7,8 % au 3e trimestre 2019, et celui du livre audio numérique à 3,7 % contre 2,9 % au 3e trimestre 2019.

  • Lagardère Travel Retail

Au 30 septembre 2020, le chiffre d’affaires de Lagardère Travel Retail s’établit à 1 340 M€, soit - 57,4 % en données consolidées et - 58,8 % en données comparables, reflétant les effets de la pandémie de Covid-19. L’effet de périmètre dû principalement à l’acquisition d’International Duty Free (IDF) en Belgique a un impact de + 51 M€, et l’effet de change un impact de - 8 M€.

Au 3e trimestre 2020 :

Le chiffre d’affaires total de la branche s’élève à 393 M€, soit - 65,9 % en données consolidées (- 66,1 % en données comparables). L’effet de périmètre a un impact de + 13 M€ et l’effet de change un impact de - 10 M€.

Au troisième trimestre 2020, les différentes régions où opère la branche ont été affectées par diverses mesures gouvernementales restreignant les déplacements dans un contexte de « deuxième vague » de Covid-19. Ces mesures ont touché les points de vente en aéroports de façon plus importante que les autres lieux de commercialisation (gares, centres-villes, etc.) de Lagardère Travel Retail.

Les chiffres ci-dessous sont à données comparables.

En France, la branche enregistre une baisse de l’activité de - 71,3 %, en lien notamment avec les mesures de restriction de la circulation aérienne en provenance et à destination de l’international. Les activités hors aéroports ont été affectées dans une moindre mesure (- 53,6 %), le trafic en gares (principalement domestique) étant moins touché par les restrictions de circulation.

La zone EMEA (hors France) est en retrait de - 61,0 %. Après une faible reprise du trafic au début de l’été (vs T2 2020), les flux de voyageurs se sont contractés courant août, en raison du renforcement des mesures de restriction de la circulation dans la plupart des pays.

L’Amérique du Nord enregistre un chiffre d’affaires en baisse de - 69,6 %, les flux de voyageurs restant faibles en raison des mesures de confinement dans plusieurs états, dues à la pandémie.

L’Asie-Pacifique est en recul de - 66,8 %. Cette performance reflète une situation contrastée : d’une part, les frontières des pays de la zone Pacifique (Australie et Nouvelle-Zélande) étant fermées sur la période, les flux sont quasi nuls dans ces pays (- 92,5 %) ; d’autre part, cet effet est en partie compensé par la hausse du chiffre d’affaires de + 35,6 % de la Chine continentale, du fait d’une reprise du trafic domestique, de nouvelles ouvertures de boutiques réalisées et de la dynamique des ventes sur Internet et les réseaux sociaux.

  • Autres activités

Le chiffre d’affaires au 30 septembre 2020 s’établit à 164 M€, soit - 21,5 % en données consolidées et - 21,1 % en données comparables.

Au 3e trimestre 2020 :

Au troisième trimestre 2020, le chiffre d’affaires des Autres activités s’établit à 57 M€, soit - 9,7 % en données consolidées et - 9,6 % en données comparables.

Les chiffres ci-dessous sont à données comparables.

La performance de Lagardère News(2) (- 8,7 %) au troisième trimestre 2020 est portée principalement par les radios dont le chiffre d’affaires progresse de + 8,5 %. Les radios ont en effet bénéficié des spots publicitaires de promotion retenus par les annonceurs sur la période estivale.

Les annonceurs ont en revanche réduit de manière générale leur budget publicitaire presse, affectant ainsi les segments presse (- 14,5 %) et licences internationales (- 28,5 %).

Par ailleurs, Lagardère Live Entertainment a enregistré une baisse de chiffre d’affaires de - 58,7 % du fait des mesures sanitaires ralentissant fortement l’activité des salles de spectacle.

  • Activités non conservées

Au 30 septembre 2020, le chiffre d’affaires des activités non conservées s’établit à 97 M€, soit - 47,9 % en données consolidées et - 24,6 % en données comparables. L’effet de périmètre lié aux cessions des Chaînes TV en septembre 2019 et des autres actifs numériques a un impact de - 58 M€.

Au 3e trimestre 2020 :

Au troisième trimestre 2020, le chiffre d’affaires des activités non conservées s’établit à 34 M€, soit - 27,7 % en données consolidées et - 14,4 % en données comparables.

L’activité de Lagardère Studios a affiché un recul de - 14,4 % en raison de la réduction des tournages sur l’année 2020 due aux mesures sanitaires liées à la pandémie de Covid-19.

II. FAITS MARQUANTS DEPUIS LE 30 JUILLET 2020

17 août 2020 : Lagardère SCA annonce une feuille de route stratégique adaptée aux effets de la crise et la mise en place d'une gouvernance stabilisée et renforcée pour la mettre en œuvre. Le mandat de Gérant d’Arnaud Lagardère est renouvelé pour une durée de quatre ans et un Conseil de Gérance est institué.

31 août 2020 : Le Conseil de Surveillance de Lagardère SCA coopte Mme Valérie Bernis en qualité de membre indépendante.

31 août 2020 : La Gérance et le Conseil de Surveillance rejettent la demande conjointe d’Amber Capital et Vivendi de convoquer une Assemblée Générale exceptionnelle et ouvrent le dialogue actionnarial.

14 octobre 2020 : Lagardère SCA salue la décision prononcée par le Président du Tribunal de Commerce de Paris, rejetant les demandes d'Amber Capital et de Vivendi de convoquer une Assemblée Générale exceptionnelle et réitère son souci d’ouverture au dialogue actionnarial. Amber Capital et Vivendi ont fait appel de cette décision.

15 octobre 2020 : Mme Sophie Stabile est nommée Directrice Financière du groupe Lagardère.

30 octobre 2020 : Le groupe Lagardère finalise la cession de Lagardère Studios à Mediawan conformément aux termes précédemment annoncés.

4 novembre 2020 : M. Michel Defer, salarié de la branche Lagardère Publishing rejoint le Conseil de Surveillance de Lagardère SCA en qualité de membre représentant les salariés, sur désignation du Comité de Groupe.

III. COVID-19 : PERSPECTIVES ET LIQUIDITÉ

Compte tenu de l’incertitude du contexte économique lié à la pandémie et notamment de la difficulté à estimer les conditions de reprise du trafic aérien, le Groupe confirme l’annulation de la guidance de Résop communiquée le 27 février 2020 et suspendue de manière indéterminée le 25 mars 2020.

La Société entend poursuivre le dialogue actionnarial engagé fin août 2020 avec pour objectif commun que le Groupe résiste au mieux à cette crise inédite et en ressorte renforcé.

  • Lagardère Publishing

La forte reprise de l’activité de Lagardère Publishing observée au mois de juin 2020 dans le contexte de levée des mesures de confinement s’est poursuivie, de façon plus mesurée, tout au long du troisième trimestre. La qualité des publications des segments Littérature générale et Illustré a porté cette tendance positive, malgré un repli des segments Éducation et Fascicules, confirmant ainsi la résilience du business model de Lagardère Publishing. L’activité connaîtra néanmoins un effet de base défavorable au quatrième trimestre 2020 par rapport au quatrième trimestre 2019, du fait de l’absence de sortie d’un album Astérix (qui paraît uniquement les années impaires). Par ailleurs, les décisions récentes d’un reconfinement dans plusieurs pays d’Europe affecteront les ventes en France et, dans une moindre mesure, au Royaume-Uni.

Compte tenu des initiatives de maîtrise des coûts et d’un mix favorable de revenus, Lagardère Publishing anticipe pour 2020 que l’impact négatif sur son Résop sera de l’ordre de 20 % à 30 % de la baisse de son chiffre d’affaires.

  • Lagardère Travel Retail

La reprise graduelle et modeste de l’activité de Lagardère Travel Retail observée au début de l’été a été fortement atténuée en raison de la deuxième vague de la pandémie de Covid-19. Le chiffre d’affaires sur le mois d’octobre 2020 est attendu en baisse de l’ordre de - 65 % par rapport à 2019. Le niveau d’activité de fin d’année demeure incertain à la suite des mesures de restriction des déplacements récemment renforcées par les gouvernements en raison de la progression de la pandémie.

La branche poursuit la mise en œuvre des réductions de coûts, avec des impacts significatifs notamment sur les loyers et les frais de personnel. Ces initiatives permettent à la branche de maintenir l’hypothèse d’un impact négatif sur son Résop de l’ordre de 20 % à 25 % de la baisse de son chiffre d’affaires pour 2020.

Liquidité

Au 30 septembre 2020, le Groupe bénéficie d’une liquidité de 1 387 M€, composée d’une trésorerie de 837 M€ et du solde non tiré de 550 M€ de la ligne de crédit renouvelable d’un montant de 1 250 M€ consentie par un pool de banques relationnelles du Groupe. La variation de liquidité de - 84 M€ par rapport au 30 juin 2020 s’explique notamment par une baisse de - 139 M€ de l’encours de billets de trésorerie.

Le Groupe rappelle la suspension du « covenant » (ratio de levier) de la ligne de crédit renouvelable pour décembre 2020.

***

IV. ANNEXES

CHANGEMENT DE PÉRIMÈTRE ET CHANGE

Au 30 septembre 2020 :

L’écart entre les données consolidées et comparables s’explique principalement par un effet de change négatif de - 11 M€ lié à la dépréciation du złoty polonais, du peso mexicain et de la couronne tchèque, et par un effet de périmètre positif de + 10 M€, qui se décompose de la manière suivante :

  • opérations de croissance externe, soit + 69 M€, chez Lagardère Travel Retail avec notamment l’acquisition de IDF pour + 47 M€, et chez Lagardère Publishing avec principalement l’acquisition du Livre Scolaire pour + 11 M€ et de Blackrock Games pour + 4 M€ ;

  • impact des cessions, soit - 59 M€ relatifs principalement aux cessions des Chaînes TV et des activités digitales dans le cadre du recentrage stratégique du Groupe.

Au 3e trimestre 2020 :

L’écart entre les données consolidées et comparables s’explique principalement par un effet de change négatif de - 21 M€ lié à la dépréciation du dollar américain et du złoty polonais dans une moindre mesure, et par un effet de périmètre positif de + 17 M€, qui se décompose de la manière suivante :

  • opérations de croissance externe, soit + 25 M€, en particulier chez Lagardère Travel Retail avec notamment l’acquisition de IDF pour + 13 M€, et chez Lagardère Publishing avec l’acquisition du Livre Scolaire pour
    + 10 M€ et de Blackrock Games pour + 2 M€ ;

  • impact des cessions, soit - 8 M€ relatifs principalement aux cessions des Chaînes TV dans le cadre du recentrage stratégique du Groupe.

V. GLOSSAIRE

Lagardère utilise des indicateurs alternatifs de performance qui constituent les indicateurs clés de la mesure de la performance opérationnelle et financière du Groupe. Ils sont suivis par le Conseil de Gérance pour évaluer la performance et conduire les activités, ainsi que par les investisseurs pour suivre la performance opérationnelle, en complément des agrégats financiers définis par l’IASB. Ces indicateurs sont calculés à partir d’éléments issus des états financiers consolidés en IFRS et sont réconciliés soit dans le présent document, soit dans le document de présentation du chiffre d’affaires du troisième trimestre 2020.

  • Chiffre d’affaires à données comparables

Le chiffre d’affaires à données comparables est utilisé par le Groupe pour analyser la variation du chiffre d’affaires hors effets périmètre et change.

La variation du chiffre d’affaires à périmètre et change comparables est calculée par comparaison entre :

- le chiffre d’affaires de la période retraité des entrées du périmètre de consolidation et le chiffre d’affaires de la période précédente retraité des sorties du périmètre de consolidation intervenues pendant la période ;
- le chiffre d’affaires de la période précédente et le chiffre d’affaires de la période, retraités sur la base des taux de change applicables de la période précédente.

Le périmètre de consolidation s’entend comme étant l’ensemble des sociétés consolidées par intégration globale. Les entrées de périmètre correspondent aux regroupements d’entreprises (titres de participation ou activités acquises), et les sorties de périmètre correspondent aux pertes de contrôle (cessions de titres de participation ou d’activités entraînant l’arrêt de la consolidation par intégration globale).

L’écart entre les données consolidées et les données comparables est expliqué en partie IV - Annexes du présent communiqué.

  • Résop (Résop Groupe)

Le Groupe utilise comme indicateur de performance le résultat opérationnel courant des sociétés intégrées (Résop) qui se calcule de la façon suivante à partir du résultat avant charges financières et impôts :

Résultat avant charges financières et impôts

Éléments à exclure :

• Contribution des sociétés mises en équivalence avant pertes de valeur

• Plus ou moins-values de cession d’actifs

• Pertes de valeur sur écarts d’acquisition, immobilisations corporelles, incorporelles et titres mis en équivalence

• Charges nettes de restructuration

• Éléments liés aux regroupements d’entreprises :

- Frais liés aux acquisitions
- Profits et pertes découlant des ajustements de prix d’acquisition et des ajustements de valeur liés aux changements de contrôle
- Amortissement des actifs incorporels liés aux acquisitions

• Litiges majeurs spécifiques non liés à la performance opérationnelle

• Éléments liés aux contrats de location et de sous-location financement :

- Annulation des charges fixes de location* pour les contrats de concession
- Amortissement des droits d’utilisation pour les contrats de concession
- Gains et pertes sur modifications de contrat

* L’annulation des charges fixes de location équivaut au remboursement des dettes de location, ainsi que l’impact sur le besoin en fonds de roulement et les intérêts payés associés dans le tableau des flux de trésorerie.

  • Flow through

Le flow through est calculé en divisant la variation du résultat opérationnel courant des sociétés intégrées (Résop) par la variation du chiffre d’affaires. Cet indicateur permet au Groupe d’évaluer, dans le contexte de la pandémie de la Covid-19, l’impact de la baisse du chiffre d’affaires sur le Résop.

***

La présentation du chiffre d’affaires du 3e trimestre 2020 du groupe Lagardère sera retransmise en direct, ce jour à 10h (heure de Paris), sur le site Lagardère (www.lagardere.com).

Les slides de présentation seront disponibles dès le début du webcast.

Une version différée de ce webcast sera ensuite mise en ligne dans le courant de la journée.

***

Créé en 1992, Lagardère est un groupe de dimension mondiale présent dans plus de 40 pays, comptant plus de 30 000 collaborateurs et ayant dégagé un chiffre d’affaires de 7 211 M€ en 2019.

Depuis 2018, le Groupe a opéré un recentrage stratégique sur deux branches prioritaires : Lagardère Publishing (Livre, Livre numérique, Jeux sur mobiles et Jeux de société) et Lagardère Travel Retail (Travel Essentials, Duty Free et Mode, Restauration).

Dans le périmètre du Groupe figurent également les actifs de Lagardère News et de Lagardère Live Entertainment.

Le marché de référence du titre Lagardère est Euronext Paris.

www.lagardere.com

Avertissement :

Certaines déclarations figurant dans ce document ne se rapportent pas à des faits historiquement avérés, mais constituent des projections, estimations et autres données à caractère prévisionnel basées sur l’opinion des dirigeants. Ces déclarations traduisent les opinions et hypothèses qui ont été retenues à la date à laquelle elles ont été faites. Elles sont sujettes à des risques et incertitudes connus et inconnus à raison desquels les résultats futurs, la performance ou les événements à venir peuvent significativement différer de ceux qui sont indiqués ou induits dans ces déclarations.

Nous vous invitons à vous référer au Document d’enregistrement universel de Lagardère SCA le plus récent déposé auprès de l’Autorité des marchés financiers pour obtenir des informations complémentaires concernant ces facteurs, risques et incertitudes.

Lagardère SCA n’a aucunement l’intention ni l’obligation de mettre à jour ou de modifier les déclarations à caractère prévisionnel susvisées. Lagardère SCA ne peut donc être tenue pour responsable des conséquences pouvant résulter de l’utilisation qui serait faite de ces déclarations.

1 En données comparables par rapport au T3 2019.
2 Paris Match, Le Journal du Dimanche, Europe 1, Virgin Radio, RFM et la licence Elle.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20201104005806/fr/

Contacts

Contacts Presse
Thierry Funck-Brentano
tél. 01 40 69 16 34
tfb@lagardere.fr

Ramzi Khiroun
tél. 01 40 69 16 33
rk@lagardere.fr

Contacts Relations Investisseurs
Emmanuel Rapin
tél. 01 40 69 17 45
erapin@lagardere.fr

Alima Lelarge Levy
tél. 01 40 69 19 22
alelargelevy@lagardere.fr