La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    28 600,60
    +707,18 (+2,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0013 (-0,10 %)
     

Le distributeur britannique Morrisons rejette une offre du fonds CD&R

LE DISTRIBUTEUR BRITANNIQUE MORRISONS REJETTE UNE OFFRE DU FONDS CD&R

LONDRES (Reuters) - La chaîne de supermarchés britannique Morrisons a dit samedi avoir rejeté une offre de rachat non sollicitée du groupe de capital-investissement Clayton, Dubilier & Rice (CD&R) d'un montant de 5,52 milliards de livres (6,4 milliards d'euros), la jugeant insuffisante.

Morrisons a précisé que son conseil d'administration avait été approché lundi par CD&R pour cette proposition à 230 pence par action et qu'il avait rejeté l'offre jeudi.

"Le conseil de Morrisons a examiné la proposition conditionnelle avec son conseiller financier, Rothschild & Co, et unanimement conclu que cette proposition conditionnelle sous-évaluait de manière significative Morrisons et ses perspectives futures", a déclaré le groupe dans un communiqué.

L'action Morrisons, en baisse de 5,5% sur l'année écoulée, a clôturé vendredi à 182 pence, un cours valorisant le groupe à 4,33 milliards de livres.

CD&R a confirmé de son côté réfléchir à une offre en numéraire sur le distributeur, ajoutant que rien n'était encore acté.

Selon la réglementation en vigueur en Grande-Bretagne sur les OPA, le fonds a jusqu'au 17 juillet pour présenter une offre formelle.

Basé à Bradford, dans le nord de l'Angleterre, Morrisons est le quatrième plus grand distributeur britannique par le chiffre d'affaires derrière Tesco, Sainsbury's et Asda.

La démarche de CD&R illustre l'attrait que suscitent les chaînes de supermarché britanniques auprès des groupes de capital-investissement en raison du cash qu'elles génèrent et de leurs biens en pleine propriété.

En février, Walmart, le géant américain de la distribution, a revendu une participation majoritaire dans Asda aux frères milliardaires britanniques Mohsin et Zuber Issa et au groupe de capital-investissement TDR dans le cadre d'une opération valorisant Asda à 6,8 milliards de livres.

Morrisons a de son côté un accord de partenariat avec Amazon et des rumeurs persistantes évoquent la possibilité que le géant du commerce en ligne fasse une offre sur la chaîne britannique.

(James Davey; version française Jean-Stéphane Brosse)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles