La bourse ferme dans 5 h 9 min
  • CAC 40

    6 305,42
    +18,35 (+0,29 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,07
    -0,92 (-0,02 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,67 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,2035
    +0,0055 (+0,46 %)
     
  • Gold future

    1 789,30
    +9,10 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    46 833,09
    +760,25 (+1,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 276,59
    -115,12 (-8,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,05
    -0,08 (-0,13 %)
     
  • DAX

    15 432,74
    -27,01 (-0,17 %)
     
  • FTSE 100

    7 030,14
    +10,61 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,54 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3895
    +0,0056 (+0,40 %)
     

Distanciation, jauge, gestes limités... Le restaurant d'entreprise au temps du Covid-19

·2 min de lecture

REPORTAGE - Au lendemain du durcissement des mesures de distanciation, nous sommes allés déjeuner dans un restaurant inter-entreprise du quartier d'affaires de la Défense. Si le contenu des assiettes est satisfaisant, l'ambiance est très particulière, un seul convive par table, une jauge à 10% de la capacité d'accueil, des gestes limités au strict nécessaire...

Les tables ont été espacées, les fontaines à eau, les carafes ont été retirées ainsi que les fours micro-ondes. Nous sommes dans le restaurant inter-entreprise (RIE) de la tour Carré Michelet, située sur l'esplanade de La Défense dans le célèbre quartier d'affaires parisien. Ce qui surprend, alors que nous prenons notre plateau, après avoir consciencieusement frotté nos mains au gel hydroalcoolique, , l'heure de pointe pour n'importe quelle cantine de France. On est frappé aussi par les beaux volumes de ce restaurant clair et lumineux. Il faut dire que de nombreuses tables ont été retirées, remisées dans une autre salle, que plusieurs îlots en libre-service sont fermés et que le chaland est assez peu nombreux. "Nous avons beaucoup moins de convives depuis le début de l'épidémie de ", explique Wendy Wierzchowski, directrice générale d'Exalt, la marque haut de gamme du groupe Compass, qui exploite ce restaurant depuis fin 2019, au rez-de-chaussée d'un immeuble récent, dont tous les étages ne sont pas encore occupés.

Clientèle clairsemée

Alors qu'il dispose d'une capacité de 350 places assises, ce restaurant n'accueille plus qu'entre 70 et 80 personnes par déjeuner. La clientèle , s'est encore raréfiée avec le confinement partiel , et à nouveau plus encore depuis le durcissement de la distanciation dans les restaurants d'entreprise le 23 mars. Les entreprises installées dans cet immeuble respectent à la lettre les consignes sur le télétravail et demandent à leurs salariés de rester chez eux au maximum. Afin d'étaler au mieux la fréquentation, un système de réservation a été mis en place par le restaurant via une appli accessible par chaque usager.

D'un naturel optimiste, Wendy Wierzchowski souligne la réactivité de ses équipes dans la cinquantaine de sites exploités par Exalt en région parisienne. "Nous savons nous adapter. Nous considérons même que cela fait partie de nos obligations. Nous considérons que nos convives ont plus que jamais besoin de passer un moment [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi