Publicité
La bourse ferme dans 7 h 32 min
  • CAC 40

    8 019,22
    +37,71 (+0,47 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 932,28
    +18,15 (+0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 753,31
    -45,66 (-0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,0685
    +0,0010 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    2 390,30
    +1,90 (+0,08 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 295,29
    -2 215,50 (-3,72 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,03
    -0,66 (-0,80 %)
     
  • DAX

    17 805,89
    +35,87 (+0,20 %)
     
  • FTSE 100

    7 884,40
    +36,41 (+0,46 %)
     
  • Nasdaq

    15 683,37
    -181,88 (-1,15 %)
     
  • S&P 500

    5 022,21
    -29,20 (-0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    38 079,70
    +117,90 (+0,31 %)
     
  • HANG SENG

    16 421,91
    +170,07 (+1,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,2474
    +0,0018 (+0,14 %)
     

Dissuasion nucléaire : Sébastien Lecornu et EDF lancent une production de matériaux irradiés

petrarottova / Adobe Stock

Le tritium est particulièrement rare sur Terre. Il s’agit d’un isotope d’hydrogène avec un proton et deux neutrons. La radioactivité du tritium fait de lui un gaz très important dans le cadre de la dissuasion nucléaire. C’est pourquoi, le ministère des Armées a annoncé dans un communiqué une «collaboration entre EDF et la Défense consistant à installer un service d'irradiation de matériaux sur le site» de la centrale de Civaux, dans la Vienne, rapporte Les Échos, le 18 mars 2024. Ainsi, le ministère des Armées fait savoir qu’il sera question «d'exploiter la puissance des deux réacteurs de Civaux pour, en marge d'une production d'électricité inchangée, irradier dans le cœur des réacteurs des matériaux particuliers contenant du lithium».

En outre, le communiqué détaille la procédure : «Une fois irradiés, ces derniers seront transférés vers un site du CEA [Commissariat à l'énergie atomique] afin de produire du tritium.» Cette collaboration était dans les tuyaux depuis les années 1990. Elle «fait partie d'une planification de longue date, habituelle des outils industriels de la Défense», indique le ministère. Afin de fixer «le périmètre des activités, les droits et les obligations de chacune des parties dans le respect des règles de gouvernance», une convention sera signée entre EDF, l’État et le Commissariat à l’énergie atomique.

Le ministère des Armées s’est félicité de cette collaboration. «Cette activité nouvelle, qui contribue à la souveraineté à la fois de notre industrie et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

JO 2024 : Fuir l'Île-de-France ou pas ?
L’innovation en bonne santé : un record de brevets déposés en Europe en 2023
Narcotrafic : 6 chiffres chocs sur le trafic de drogue en France
Arnaque aux faux Warhol et Chagall : les escrocs en tirent plusieurs millions d’euros
«Rationner Internet» : la proposition de Najat Vallaud-Belkacem est-elle tenable ?