Publicité
La bourse ferme dans 29 min
  • CAC 40

    7 557,88
    +54,61 (+0,73 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 871,94
    +32,80 (+0,68 %)
     
  • Dow Jones

    38 568,87
    -20,29 (-0,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0719
    +0,0010 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    2 337,80
    -11,30 (-0,48 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 997,60
    -1 063,69 (-1,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 376,96
    -11,21 (-0,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,24
    +0,79 (+1,01 %)
     
  • DAX

    18 055,50
    +53,48 (+0,30 %)
     
  • FTSE 100

    8 131,72
    -15,14 (-0,19 %)
     
  • Nasdaq

    17 705,95
    +17,07 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    5 436,25
    +4,65 (+0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    38 102,44
    -712,12 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 936,12
    -5,66 (-0,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2680
    -0,0006 (-0,05 %)
     

Disparition de Lina : vers l’identification d’un suspect ?

Eric Hadj

Après avoir testé une dizaine de voitures vendredi 29 septembre aux alentours de Plaine (67), les enquêteurs ont emmené vendredi soir une Clio bleue - un des véhicules analysés dans la soirée. « Ils l’ont mise sur un camion plateau ainsi que la deuxième voiture du propriétaire vendredi soir vers 23 heures, raconte un voisin. Les gendarmes ne sont plus repartis » Un périmètre de sécurité a été dressé autour de l’habitation depuis samedi 30 septembre aux alentours de le midi, la section recherche de Strasbourg et les techniciens de l’identité criminelle sont à pied d’œuvre dans cette maison située dans un hameau isolé.

À lire aussi La mère de Lina lance un appel à la raison face aux « fausses rumeurs »

Une piste sérieuse ?

L’occupant des lieux, installé depuis 3 ou 4 ans, s’appellerait Bertrand, une quarantaine d’années et serait professeur de musique dans un lycée des environs de Plaine. Cet homme est le père d’une adolescente de 12 ou 13 ans qui ne vit pas avec lui et ne lui rend visite que de temps en temps. « Il est assez discret. On ne fait que le croiser » explique une habitante qui le décrit comme assez grand, mince et le front légèrement dégarni.

PUBLICITÉ

Dans le voisinage, les riverains s’interrogent « est-ce cet homme s’en serait pris à Lina ? » En tout cas, la présence prolongée des gendarmes laisse présager la possibilité d'une piste sérieuse.


Retrouvez cet article sur ParisMatch