Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 778,10
    +188,94 (+0,49 %)
     
  • Nasdaq

    17 857,02
    +168,14 (+0,95 %)
     
  • Nikkei 225

    38 102,44
    -712,12 (-1,83 %)
     
  • EUR/USD

    1,0737
    +0,0028 (+0,26 %)
     
  • HANG SENG

    17 936,12
    -5,66 (-0,03 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 745,16
    -195,61 (-0,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 392,98
    +4,82 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    5 473,23
    +41,63 (+0,77 %)
     

Disparition inquiétante : Karine Esquivillon n'a plus donné signe de vie depuis le 27 mars 2023

TF1

L’inquiétude ne cesse de croître au sein de la famille et de l’entourage de Karine Esquivillon. La femme de 54 ans, disparue le 27 mars 2023, est toujours introuvable. Et ce depuis qu’elle a quitté le domicile familial, situé dans le hameau de Malnoue, non-loin de la commune de Maché, en Vendée, aux alentours de 16h30 ce jour-là. Son mari, Michel Pialle, signale la disparition de sa femme le 3 avril 2023, et les gendarmes de la section de recherche de Nantes se mettent alors à sa recherche. Le procureur de La Roche-sur-Yon a, depuis, ouvert une information judiciaire pour "enlèvement et séquestration", suite à différents éléments particulièrement troublants. Et notamment la découverte du téléphone portable de la quinquagénaire, sans carte SIM, mais toujours allumé, le 9 avril 2023.

Dans Le Journal de 20 heures de TF1, jeudi 18 mai 2023, le maire de la commune de Maché, Frédéric Rager, s’est exprimé sur cette découverte particulièrement étrange : "Le téléphone était sans carte SIM, relativement propre et sec, avec un niveau de batterie qui laisse à penser que ça ne faisait pas très longtemps qu’il était là. Il y a plein de choses qui interrogent, c’est quand même un peu troublant, donc c’est ce qui m’a fait appeler la gendarmerie", explique-t-il. Le mari de Karine Esquivillon, Michel Pialle, s’est lui aussi confié aux journalistes de TF1 : "C’est un enfer d’attendre !", livre-t-il dans un premier temps.

"Elle est partie avec un certain nombre de ses affaires, le nécessaire de toilette, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite