La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    28 242,21
    -276,97 (-0,97 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    28 862,77
    +288,91 (+1,01 %)
     
  • BTC-EUR

    29 812,19
    +193,97 (+0,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    700,66
    -34,48 (-4,69 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     

Mort de Diego Maradona : les journaux français rendent hommage au "Dieu du foot"

France tv sport
·1 min de lecture

Dieu lui-même ou génie "surnaturel" désormais entre les mains de Dieu, la presse française convoque le ciel pour commenter jeudi la mort de Diego Maradona, emporté par une crise cardiaque à l'âge de soixante ans, après une carrière qui a déchaîné les passions jusqu'à la vénération. "Dieu est mort", déplore le quotidien sportif L'Equipe en Une. Le premier journal de France a consacré pas moins de 20 de ses 44 pages du jour dans lesquelles Vincent Duluc célèbre un "joueur d'exception, personnage sans pareil, génie autodestructeur" qui "a aimé le football et la vie d'un amour fou, déraisonnable" et qui "laisse la trace d'exploits immenses d'un joueur venu de la rue et de faiblesses d'un homme attiré par les ténèbres".

"A 60 ans, Diego Maradona est entré dans l'éternité avant l'heure mais d'un pas lent, essoufflé par la vie et par toutes les nuits qu'il ne voulait jamais quitter avant l'aube", observe l'éditorialiste. Selon lui, "il y a eu peu de personnages comme Maradona et pas beaucoup de joueurs comme lui non plus". Mais "sa légende s'est nourrie de bien plus que du génie parce que ce prodige argentin arraché à l'adolescence...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi