Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    36 129,30
    +74,87 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    14 335,55
    +188,84 (+1,33 %)
     
  • Nikkei 225

    32 858,31
    -587,59 (-1,76 %)
     
  • EUR/USD

    1,0817
    +0,0048 (+0,44 %)
     
  • HANG SENG

    16 345,89
    -117,37 (-0,71 %)
     
  • Bitcoin EUR

    40 065,69
    -717,78 (-1,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    892,83
    +0,11 (+0,01 %)
     
  • S&P 500

    4 584,61
    +35,27 (+0,78 %)
     

Disparition d’Emile, 2 ans, au Vernet : « il suffit que… », pourquoi les caméras thermiques ne servent à rien

Emile est porté disparu depuis le mois de juillet 2023 alors qu’il jouait dans le jardin de ses grands-parents. Malheureusement, après plusieurs mois, l’enquête est encore au point mort, pourtant, un détail aurait pu tout faire basculer. Le 21 août, deux juges d’instruction d’Aix-en-Provence ont pris en charge l’enquête. L’affaire qui était initialement ouverte pour « recherche des causes de la disparition » devient une enquête pour « enlèvement et séquestration ». La disparition du petit garçon de deux ans devient une affaire criminelle. Malgré ce nouveau statut, aucune nouvelle piste n’est apparue. Même si les investigations sur Emile semblent au point mort, plusieurs hypothèses ont été envisagées. Jacques Dallest, auteur de l’ouvrage Cold Cases, un magistrat enquête tient cependant à avertir les enquêteurs. « Il est important de se méfier de ses certitudes ou de ses intuitions ». Selon lui, la thèse du loup ou d’un rapace dans l’affaire est totalement exclue. « Non. On aurait retrouvé des traces de sang. Le loup aurait recraché quelque part les vêtements. Quant à l’aigle, impossible pour l’animal de soulever une proie d’au minimum 15 kilos ! », affirme-t-il. Même si l’enquête est criminelle, Dallest garde une hypothèse en vue, celle de l’accident.

Disparition d’Emile : pourquoi les caméras thermiques ne servent à rien

Chaque centimètre d’herbe alentour a été passé au peigne fin, entre les (...)

Lire la suite sur Closer

Stéphane Plaza accusé de violences : "centaines de messages…", les plaignantes à l’origine d’une campagne de harcèlement ?
Disparition d’Emile, 2 ans, au Vernet : "une cible…", l’intime conviction de l’avocat de Jonathann Daval
Brigitte Macron : très complice avec Albert de Monaco devant Charlene, ces images qui font parler
Mort de Matthew Perry : "le jour où je meurs…", son dernier souhait révélé et (presque) personne ne le réalise
Mort de Matthew Perry : prémonition troublante, l’horrible dernière publication de l’acteur